Connectez-vous

Politique

Gouvernement Talon 2: Hémel Guérin apprécie et fait des recommandations

Publié

le

Le missionnaire du Christ Hémel Guérin a, au détour d’une interview qu’il a accordée à leportail.info, donné son appréciation sur le premier gouvernement de Talon 2. D’entrée, le consultant en communication de crise, gestion de crise a fait observer que le président Talon pour la formation du premier gouvernement de son deuxième mandat a opté pour la continuité, il est resté conservateur. Le missionnaire a souhaité que le président Talon entame son second quinquennat avec une nouvelle manière de gouvernance, parce qu’il a dit qu’il allait consolider la démocratie, œuvrer pour la paix et la cohésion nationale. De l’analyse du missionnaire, il ressort que seul le président Talon possède les éléments d’appréciation nécessaires lui permettant de savoir si l’équipe qu’il a conduite durant son premier mandat peut l’aider à assurer les objectifs qu’il s’est fixé lui même. La charpente est certes maintenue, mais l’important, est que les frontières de la pauvreté reculent.

L’intérêt général, une priorité

Observateur averti de la chose politique nationale et internationale, Hémel Guérin espère que la nouvelle équipe gouvernementale tiendra compte des désidératas du peuple.  » La plupart de nos dirigeants ne tiennent pas toujours compte des aspirations du peuple qu’ils dirigent. Même si vous voulez offrir du pain à quelqu’un, et que la personne ne veut pas, je pense qu’il faut discuter avec la personne, et savoir ce qu’elle veut réellement. Nos dirigeants surtout africains (Afrique francophone) ne le font pas. » a expliqué Hémel Guérin. Il va pour finir demander à nos dirigeants de regarder Dieu pour nous diriger, parce qu’à force de regarder la terre, c’est à dire en bas pour nous diriger, le ciel finira par arracher le pouvoir, parce que le pouvoir vient d’en haut. Et c’est du haut que vient tout ce qui est sur terre. Mais s’ils ont la tête baissée, le ciel sera obligé de leur retirer le pouvoir. « Aujourd’hui, Dieu a décidé d’être présent dans la gouvernance de nos nations, d’être présent dans la manière dont un être humain va gérer ses semblables. « Ils ont encore la possibilité de se brancher sur le flux lumineux christique. De prendre la décision et de ne pas avoir peur de le faire. Il recommande aux dirigeants de faire comme nos rois, et d’aller faire des consultations spirituelles avant la prise de décision importante, de chercher à savoir comment Dieu veut qu’il gouverne. Il demande au peuple de se baigner dans l’espérance christique.

Advertisement

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *