Connectez-vous

Afrique

Mali: la Cédéao suspend le pays de ses instances

Publié

le

Réunis à Accra ce dimanche suite au nouveau coup de force des militaires maliens, les pays membres de la Cédéao ont décidé de suspendre le Mali, a déclaré l’un des chefs d’Etat présent à RFI.

« Après de longues discussions, les chefs d’Etats et de gouvernements ont décidé de suspendre le Mali des institutions de la Cédéao (Communauté des Etats d’Afrique de l’Ouest) », ont précisé dans un communiqué les dix chefs d’États présents lors du sommet de la Cédéao à Accra, ce dimanche 30 mai 2021.

Les chefs d’États demandent la libération immédiate des anciens président et Premier ministre de la transition encore placés sous résidence surveillée. Ils condamnent également le coup d’État, qui est « une violation des décisions prises lors du sommet extraordinaire qui s’est tenu à Aburi, au Ghana, le 15 septembre 2020 ».

Advertisement

À en croire RFI, ils « appellent à la nomination immédiate d’un Premier ministre issu de la société civile » et selon eux, un nouveau gouvernement inclusif doit également être formé pour mettre en place le programme de la transition.

Enfin, le communiqué demande à ce que la calendrier initial soit maintenu, afin d’aboutir à une élection présidentielle le 27 février 2022.

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *