Connectez-vous

Sports

La Copa America 2021 : direction Brésil pour les duels du sacre

Publié

le

La confédération sud-américaine de football avait annoncé que la Copa America se jouerait en Colombie puis en Argentine. Mais ce lundi 31 mai 2021, la Conmebol a annoncé que la Copa America se jouera au Brésil du dimanche 13 juin au samedi 10 juillet 2021.

C’est dans la matinée de ce lundi 31 mai que la confédération sud-américaine de football a annoncé que la Copa America 2021 se tiendra non plus en Colombie et en Argentine mais au Brésil. Elle se tiendra du dimanche 13 juin au samedi 10 juillet 2021. « La Conmebol Copa America 2021 se jouera au Brésil. Les dates de début et de fin du tournoi sont confirmées » a déclaré la Conmebol sur son compte Tweeter.

Il faut rappeler que quelques heures avant cette déclaration de la confédération sud-américaine de football, l’Argentine avait annoncé qu’elle renonce à l’organisation de ce tournoi en raison de la pandémie du Covid-19. Tout comme l’Argentine, la Colombie avait également dit ne plus être en mesure d’accueillir ce tournoi en raison des troubles sociaux survenus dans le pays et qui ont fait une dizaine de morts.

Pour l’heure, il reste à savoir les lieux et les heures des matchs tels qu’ils seront joués au Brésil. Il faut tout de même préciser qu’en 2019 le Brésil avait déjà accueilli ce tournoi.

Pourquoi l’Argentine désiste ?

Le chef du gouvernement argentin, Santiago Cafiero a déclaré ce lundi 31 mai ce qui suit : « L’Argentine avait un engagement et nous avons tout fait pour le tenir mais la situation épidémiologique nous en empêche ». Cette affirmation se comprend à la lumière des nombreux cas de contamination que l’Argentine connaît depuis le début de cette pandémie. L’Argentine compte une population de 44 millions d’habitants dont 3,8 millions sont déclarés atteints du Covid-19, sans compter le nombre de décès estimé à 77 000, depuis le début de la pandémie.

Aussi, le nombre de personne atteintes du Covid-19 ces dernières semaines est compris dans l’intervalle fermé sur 20 000 et ouvert sur 40 000. Santiago Cafiero assure que l’Argentine a « travaillé avec les autorités de la Conmebol sur les différentes possibilités et scénaries ». Il continue en ajoutant que « tout était toujours sujet à quelque chose qui va au-delà de l’organisation du tournoi et qui est lié à l’augmentation des cas, avec la façon dont la deuxième vague d’infection continue de frapper en Argentine.

En ce qui concerne le Brésil, c’est 460 000 personnes mortes du Covid-19 pour un pays de 212 millions d’habitants. Les épidémiologistes parlent d’un risque de troisième vague de contaminations. Et c’est le Brésil qui est le deuxième pays au monde le plus endeuillé dans à cause du Covid-19 juste après les Etats-Unis qui compte plus de 16 millions de cas confirmés.

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *