Connectez-vous

Monde

La nouvelle donne : les chinois peuvent désormais avoir trois enfants

Publié

le

Ce lundi 31 mai 2021, Pékin a autorisé les chinois à avoir trois enfants. C’est une décision qui fait suite principalement à la vieillesse de la population qui devient de plus en plus inquiétante.

Le nombre croissant de la population chinoise devenait inquiétante. En 1980, la Chine comptait une population de 981, 2 millions d’habitants. Le parti communiste alors au pouvoir a élaboré certaines restrictions concernant la natalité. Il s’agissait d’une politique dénommée la politique de « l’enfant unique ». Cette politique visait à ralentir la croissance démographique afin d’impulser de façon vive un souffle nouveau à l’économie chinoise qui venait de prendre son envol. Mais depuis ce lundi 31mai 2021, le gouvernement chinois permet à sa population d’aller jusqu’à ‘’trois enfants’’ par famille.

Désormais trois enfants dans les familles chinoises

La politique de « l’enfant unique » mise en place par le président chinois Deng Xiaoping avait un objectif principal. En effet, en 1970, le président Deng Xiaoping affirmait la nécessité pour la Chine de faire en sorte que « les fruits de la croissance économique ne soient pas dévorés par la croissance démographique ». Cette déclaration avait tout son sens et son poids à en croire certains analystes, dans le fait que pendant cette période, la Chine connaissait une démographie insoutenable par rapport à son économie. De même, le marché nouveau de l’industrie se souciait de comment arriver à faire de cette masse compacte d’habitants une main d’œuvre intérieure suffisante.  C’est bien là les raisons les plus sûres ayant conduit la Chine a opté pour une politique de contrôle des naissances.

Mais la Chine s’est vue assez tôt confronter à de nouveaux problèmes. Les experts expliquent que « les efforts visant à limiter la taille de la famille ont également conduit à une sex-ratio homme/femme biaisé ». Il faut comprendre qu’en réalité, les populations rurales préférant les garçons aux filles arrivaient à commettre de l’infanticide. Les hommes des populations rurales tenaient à avoir des enfants mâles capables de perpétuer leur génération. Cette conséquence majeure de la politique de « l’enfant unique » a alors entraîné le vieillissement de la population, et du coup, la régression de la main d’œuvre.

Les autorités chinoises ayant alors estimées que la politique de « l’enfant unique » avait échoué ont décidé de redonner un nouveau visage au contrôle des naissances. Les autorités ont alors affirmé ce lundi 31 mai 2021 que la politique de « l’enfant unique » « n’a pas réussi à stimuler la baisse des taux de natalité du pays et éviter une crise démographique ». De ce fait, Pékin a alors décidé que les familles chinoises pouvaient avoir désormais trois enfants. Cette déclaration du gouvernement rendue publique par la presse locale chinoise fait suite à une réunion du bureau Politique du Parti Communiste qui est l’organes suprême de décision. Ce qui reste jusque-là inconnu est la date d’entrée en vigueur de cette décision. Dans le même temps, le gouvernement précise que cette décision peut se montrer peu conséquente pour régler la situation. Le gouvernement s’engage de ce fait « à apporter un soutien substantiel aux familles ».

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *