Connectez-vous

Monde

La Russie veut échapper à l’emprise de l’Otan

Publié

le

La Russie a annoncé le lundi 31 mai dernier qu’elle va prendre de nouvelles mesures afin d’échapper à l’emprise de l’OTAN.

C’est le ministre de la défense russe, Sergeï Choïgou qui a confirmé ce lundi 31 mai que la Russie s’apprête à prendre de nouvelles mesures visant à contrer l’OTAN, ou mieux, pour échapper à l’emprise de l’OTAN. Cette décision de la Russie trouve sa justification ou son explication, dans le renouvellement de la flotte de l’Organisation du Traité Atlantique-Nord (OTAN), une chose que Moscou redoute énormément ; mais aussi et surtout la multiplication des bombardiers américains.

Il faut dire que les bombardiers américains sont disposés à des endroits stratégiques jugés proches des frontières russes. La Russie par ailleurs considère cela comme une menace contre la pérennité de son pouvoir ou même comme un danger qui pourrait s’attaquer à son régime. Il y a aussi la présence des flottes de l’OTAN près de la Russie de même que des exercices militaires accélérés et répétés de l’OTAN qui inquiètent la Russie.

Le ministre de la défense russe, Sergeï Choïgou a précisé que ces actions de l’OTAN met en difficulté les relations internationales et les rend impossibles surtout lorsque la Russie tient compte du fait que l’OTAN vient pour mettre à mal son système sécuritaire. Sergeï précise que les contres mesures sont plus qu’indispensables dans la présente situation pour la Russie. Ainsi, le ministre de la défense russe affirme que 200 unités et formations militaires russes vont connaître le jour dans le district Ouest de la Russie au plus grand tard la fin de cette année. Conjointement, précise Sergeï Choïgou, 2000 pièces d’artilleries vont être mises en place.

Pour mieux comprendre cette réaction de la Russie, il est important de considérer les mouvements ou actions militaires qui ont eu lieu en Ukraine. La Russie avait reçu l’ordre de retirer ses soldats afin d’éviter un nouveau conflit régional.  La Russie s’est montrée alors conséquente et a retiré ses troupes. Mais si la Russie a retiré ses soldats, elle n’a pas retiré ses matériels de guerre. Elle les a laissés sur place.  Aussi, la Russie s’apprête à faire des « exercices militaires » dans cette zone.

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *