Connectez-vous

Monde

Lutte contre le terroisme : L’armée française tourne dos au Mali

Publié

le

« Dans l’attente de ces garanties, la France (…) a décidé de suspendre, à titre conservatoire et temporaire, les opérations militaires conjointes avec les forces maliennes ainsi que les missions nationales de conseil à leur profit », a-t-on lu ce jeudi 3 juin 2021.

Le ministère français des Armées a donc annoncé que La France suspend à titre conservatoire, les opérations militaires conjointes avec les forces maliennes. Cette décision est liée au dernier coup d’Etat militaire, qui inquiète la communauté internationale notamment en ce qui concerne la transition en cours pour une élection présidentielle libre en 2022.  

« Des exigences et des lignes rouges ont été posées » par la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (Cédéao) et l’Union africaine pour « clarifier le cadre de la transition politique au Mali », a indiqué le ministère français des Armées en affirmant que sa décision serait réévaluée dans les prochains jours au regard des réponses qui seront fournies par les autorités maliennes

Ainsi, la France jette la balle à la junte au pouvoir : « Il revient aux autorités maliennes d’y répondre rapidement ».

Advertisement

Il faut noter que les armées malienne et française menaient conjointement la lutte contre le terrorisme notamment dans le Sahel.

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *