Connectez-vous

Economie

Mali : La Banque mondiale suspend ses opérations financières

Publié

le

Vendredi 4 juin, dans un communiqué, la Banque mondiale indique avoir « temporairement mis en pause les décaissements de ses opérations au Mali pendant qu’elle suit et évalue de près la situation ». Ceci fait suite au coup d’Etat de fin mai qui a définitivement mis le pays en difficulté avec la communauté internationale. Ainsi, après la Cedeao, l’Union africaine, la France, et la francophonie, c’est au tour de la banque mondiale se suspendre ses opérations financières à Bamako, après le deuxième coup de force du colonel Assimi Goïta.  

L’institution affirme que cette décision a été prise « conformément à la politique de la Banque applicable à des situations similaires » qu’à celle qui prévaut au Mali.  La décision de la Banque mondiale se traduira « par le non-traitement des demandes de décaissements reçues après le 24 mai, et de celles reçues mais non traitées avant le 24 mai », mentionne le communiqué de presse, qui finance actuellement des projets à hauteur de 1,5 milliard de dollars au Mali. C’est dire que cette décision est la première qui aura un impact sur le plan économique dans un pays déjà en difficulté.

vendredi dernier, Choguel Kokalla Maïga, pressenti pour devenir le Premier ministre de la transition malienne sous présidence militaire avait déclaré: « Les invectives, les sanctions, les menaces ne feront que compliquer la situation. .. Nous respecterons nos engagements internationaux qui ne sont pas contraires aux intérêts fondamentaux du peuple malien ». Mais visiblement il faudra bien plus pour rassurer la communauté internationale.

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *