Connectez-vous

Monde

Israël : Une attente comblée, Naftali désormais premier ministre

Publié

le

         Après un vote de confiance tant attendu des Israélites, le parlement israélien a jeté, dimanche 13 Juin, son dévolu sur le nouveau gouvernement dirigé par Naftali Bennett, meneur de la droite israélienne et nouveau premier ministre israélien. Ce vote pour le gouvernement de la coalition suivi de la cérémonie d’investiture met un point final à l’ère Netanyahu et tourne chez tous les Israélites une nouvelle page politique.

         Dimanche 13 Juin, le parlement israélien a voté pour la « coalition du changement ». La séance a été un peu tourmentée. En effet, sur un total de 120 députés au parlement israélien, seulement 60 députés ont agréé par scrutin le départ effectif de l’ex premier ministre Benjamin Netanyahu.  Tandis que 59 ont voté contre.

D’après les propos de Michel Paul, correspondant de RFI présent au parlement israélien, un député du parti arabe Raam s’est abstenu de voter. Quoiqu’il en soit, la victoire de la coalition était apparente.

L’essentiel du côté du peuple israélien est la fin du règne de Benjamin Netanyahu. Cet ancien premier ministre a exercé cette fonction pendant douze années consécutives. Il était temps pour qu’il s’en aille. C’était le préssentiment et le slogan dans toutes les rues.

Advertisement

Le peuple israélien s’est énormément réjoui de cette victoire de la « coalition du changement ». Il n’a surtout pas manqué de célébrer le départ de Netanyahu, départ tant attendu et tant réclamé à travers des manifestations.

Plus d’un ont à cet effet exprimé leurs sentiments. Jorel Franganti, un jeune homme âgé de 24 ans et serveur dans un bar confie à l’occasion que « ce premier ministre est resté là trop longtemps. Il a essayé de changer le système en sa faveur et d’échapper à certains crimes, alors aujourd’hui, c’est la fête à Tel Aviv ».

         Les deux premiers ministres ont aussi fait des allocutions. Naftali au début n’a pas manqué de réconforter son peuple. « Je comprends que ce ne soit pas un jour facile pour beaucoup aujourd’hui, mais ce n’est pas un jour de deuil, c’est un jour de changement, de changement de régime dans une démocratie » a-t-il dit.

Mais son prédécesseur ne s’est pas laissé faire. Dans son discours à son tour, il affirmait que « si c’est notre destin d’être dans l’opposition, nous le ferons la tête haute, nous allons faire tomber ce mauvais gouvernement et nous serons de retour pour diriger le pays à notre manière (…) Nous serons de retour bientôt ».

         Juste après le vote s’est tenue l’investiture du premier ministre. La Knesset a donc revêtu Naftali de tous les attributs et honneurs relatifs à sa nouvelle fonction. Suite à cette investiture, les salutations de la Maison Blanche ont retenti. Joe Biden a affirmé « avoir hâte de travailler » avec le nouvel élu.

Advertisement

                                                                                    Habib Freddy Tiko

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *