Connectez-vous

Economie

Bénin : nette montée du PIB/habitant du pays malgré la crise sanitaire

Publié

le

La pandémie de la Covid-19 survenue en 2020 n’a nullement constitué un frein au développement économique de certains pays de l’espace UEMOA. Selon les estimations de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO), le PIB au prix courant par habitant dans l’UEMOA est passé de 675.000 FCFA à 735.000 FCFA (environ 1.355 USD) entre 2019 et 2020.

Il s’en suit le Bénin qui obtient une hausse de +1,5 %. Ainsi, avec un PIB/habitant estimé à 463.600 FCFA en 2020 contre 448.800 en 2019, le Burkina Faso enregistre la plus forte hausse de la région ouest-africaine ayant le Franc CFA en commun (environ +3,2). Il s’en suit le Bénin qui obtient une hausse de +1,5 %. Le Niger ferme quant à lui la marche avec +0,32 %.

A l’instar de ceux-ci, d’autres pays de sous-régions ont malheureusement noté une baisse de leur PIB/habitant. Il s’agit notamment de la Côte d’Ivoire qui observe une légère baisse annuelle d’environ -0,19 %, contre -0,74 % pour le Sénégal, deuxième plus gros PIB/habitant de l’UEMOA (907.000 FCFA en 2020). Pour ce qui est de la Guinée-Bissau, son PIB/habitant chute de -21 %. C’est la plus forte baisse dans la sous-région. Le Togo, pays voisin du Bénin, a pour sa part enregistré une légère baisse de -0,72 % de son PIB. Le Togo, pays voisin du Bénin, a pour sa part enregistré une légère baisse de -0,72 % de son PIB.

Toutefois, le taux de croissance du PIB à l’échelle des huit (08) pays de l’Union, est estimé à +0,9 % en 2020 contre +5,7 % en 2019. Cette nette régression est attribuée à la baisse de l’activité économique, notamment dans les secteurs-clés que sont : la manufacture, le tourisme, l’hôtellerie et la restauration. Des secteurs qui ont principalement été touché par la pandémie de la Covid-19.

Advertisement

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *