Connectez-vous

Actualité

59ème sommet de la Cedeao: Le point de la participation du président Patrice Talon

Publié

le

Une reddition de comptes. Le ministre des affaires étrangères, Aurelien Agbénonci a présenté les grandes lignes du 59ème sommet des chefs d’Etat et de gouvernement de la Cedeao, qui a connu la participation du Bénin. Au cours de son entretien avec les hommes des médias, lundi 21 juin à Cotonou, Aurelien Agbénonci a expliqué que les chefs d’Etat ont validé les différents rapports en attente notamment ceux de la 46ème session ordinaire du conseil de médiation et de sécurité, et du 86ème conseil des ministres de l’institution sous régionale.

Ils se sont ensuite penchés sur la situation de la Covid-19 qui révèle une stabilité en Afrique de l’Ouest. A ce sujet, le Sommet s’est aussi félicité de la vaccination dans tous les pays de la Communauté ainsi que de la récente décision du G7 de fournir des vaccins supplémentaires aux pays en développement. Les Chefs d’Etat et de Gouvernement ont également encouragé l’Organisation Ouest-Africaine de la Santé à intensifier ses efforts en vue de la mobilisation d’un partenariat pour la production de vaccins anti-Covid-19 dans la sous-région.

Le ministre béninois des affaires étrangères mentionne que le sommet a salué l’évolution positive de la situation au Mali avec la nomination d’un Premier Ministre civil et la formation d’un nouveau Gouvernement, et a invité les Autorités de la transition à se conformer au calendrier électoral.

En ce qui concerne la situation sécuritaire, les Chefs d’Etat et de Gouvernement ont réaffirmé leur détermination à lutter contre le terrorisme, et ont condamné fermement la récurrence des attaques terroristes dans les pays de la ligne de front. Pour la question relative à la monnaie unique, le sommet a adopté le Pacte de convergence et de stabilité macro-économique entre les Etats membres, et décidé du lancement de l’Eco à partir du 1er janvier 2027. En ce qui concerne la zone de libre-échanges, les Etats qui trainent les pas sont invités à accélérer la ratification. A en croire le ministre des affaires étrangères, Aurelien Agbénonci, le président Patrice Talon approuve la réforme qui consiste à réorienter les ressources vers les programmes que dans une administration pléthorique. La réduction à 7 du nombre de commissaires, pour la nouvelle structure de la Commission à partir de mars 2022, est vue d’un bon œil par le réformateur de Cotonou.  

Advertisement

En marge du sommet, Patrice Talon s’est entretenu avec ses homologues du Togo, de la Côte d’Ivoire, du Nigéria et cie. Le ministre Aurelien Agbénonci a réaffirmé que le Bénin entretient un très bon rapport avec ses voisins et que le président Nana Addo Dankwa Akufo-Addo, président en exercice de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de la Cedeao pourrait être le prochain hôte du pays. La preuve que le Bénin n’entretient aucune relation conflictuelle avec le Ghana, et la situation relative au blocage des camions n’est liée qu’à des actes d’importateurs véreux qui entendent dribler la douane béninoise et bénéficier du Tarif extérieur commun alors que les marchandises en transit ne seraient pas produites au Ghana. Le Bénin, selon Aurelien Agbénonci demeure un meilleur exemple de l’intégration.

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *