Connectez-vous

Economie

Bénin/Finances publiques: L’UGR en atelier d’actualisation et d’harmonisation des procédures

Publié

le

Harmonisation des procédures et traçabilité. L’Unité de gestion des réformes (Ugr) s’investit pour un assainissement des finances publiques. Du 23 au 25 2021, à Grand-Popo, elle réunit des experts à divers niveaux, des cadres du ministère de l’économie et des finances autour de la problématique des documents comptables notamment le manuel de procédures afin d’éviter des navigations à vue mais aussi pour une clarté dans la gestion des fonds publics.

« Bien qu’étant une organisation publique régies par les règles de finance publique, nous avons constaté dans certaines structures, qu’il n’existe même pas un manuel de procédures, dans d’autres il en existe mais de qualité douteuse parce que le contenu comporte des incohérences notables. Ce matin nous allons améliorer le document qui a été élaboré par un cabinet connu », a déclaré le représentant de l’inspection générale des finances et des services, Jean Hounkpè à l’ouverture des travaux. Il faut noter que le manuel de procédures est un outil important dans le dispositif du contrôle interne.

L’atelier de Grand-Popo permettra aux participants d’enrichir le manuel de procédures financières et comptables type à appliquer dans tous les ministères et institutions de l’Etat. « Les résultats de cet atelier permettront d’harmoniser les pratiques en matière de gestion des deniers publics. Le manuel soumis à votre appréciation vise l’harmonisation des procédures ainsi que la traçabilité des ressources des dépenses publiques. Cela, permettra à l’Etat de renforcer le dispositif de contrôle interne en matière de gestion de finances publiques », a insisté le représentant du coordonnateur de l’UGR, Edgar Vihou avant de remercier le ministre de l’économie et des finances, pour son appui dans le cadre du financement de cet atelier.

« Je voudrais nous inviter à y contribuer afin de doter notre administration d’un document de travail pour éviter un pilotage à vue. Ce manuel de procédures va permettre aussi d’harmoniser les pratiques car les constats ne sont pas satisfaisants en ce qui concerne la mise en œuvre des nouvelles procédures dont les administrations se sont dotées à des coûts élevés… », a conclu le représentant de l’inspection générale, Jean Hounkpè.

Advertisement

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *