Connectez-vous

Santé

Covid-19 : L’UE dit non au vaccin Covishield et sème le doute en Afrique

Publié

le

Une décision de l’Union Européenne pourrait être objet de controverse dans les prochains jours. Le vaccin Covishield du laboratoire AstraZeneca n’est pas autorisé au sein des pays membres de l’Union. Cette décision pénalise les africains vaccinés en grande majorité par ce vaccin.

Nouvelle polémique autour du vaccin AstraZeneca autorisé par l’OMS et délivré aux pays africains dans le cadre du programme Covax. En effet, l’Union européenne a fait savoir qu’elle n’autoriserait pas le vaccin Covishield produit en Inde par le laboratoire Anglo-Suédois et délivré aux pays africains au sein de son espace. Cependant, il y a quelques mois, le vaccin a été autorisé par l’Organisation mondiale de la santé (OMS), et distribué dans les pays africains dans le cadre de l’initiative Covax.

Mais l’Union européenne refuse d’homologuer le vaccin et les personnes ayant complété leur vaccination avec Covishield et reçu les deux doses de ce sérum ne pourront pas se rendre en Europe. A priori, ce vaccin n’a rien de différents de ceux autorisés en Europe, notamment le Vaxzevria ou Astrazeneca. Il s’agit du même vaccin à adénovirus, appelé vaccin à vecteur viral, qui emploie un virus non pathogène pour provoquer une réponse immunitaire.

Advertisement

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *