Connectez-vous

Société

Foyer D’Amour Ong/Assistance aux personnes vulnérables : « Donnons un peu plus de l’affection aux personnes de 3e âge »

Publié

le

Au Bénin, le poids de l’âge rime fâcheusement avec le poids de l’abandon, de l’isolement et de la désaffection. C’est une réalité que traversent les personnes de troisième âge dans leur grande majorité et qui préoccupe FOYER D’AMOUR ONG. La vieillesse ne devrait pas être une prison, où l’on est abandonné par ses proches voire par l’Etat dans ses politiques sociales qui ne prend pas véritablement en compte cette couche de la pyramide des âges.

Ils ne sont pas si minoritaires que ça au regard de l’expérience acquise dans la vie et des valeurs qu’elles pourraient partager avec la couche juvénile. Au-delà de l’assistance financière, il faut bien que l’on apprenne à passer du temps avec elles, pour qu’elles se sentent épanouies.

Aussi, il est de plus en plus constaté que ces personnes subissent des sévissent et des traitements dégradants, parce que considérant pour des sorciers. FOYER D’AMOUR ONG plaide auprès des Procureurs de la République pour que cessent ces violations des droits humains. Que les auteurs de ces actes soient poursuivis pour décourager le phénomène à jamais.

Au Gouvernement, FOYER D’AMOUR ONG demande un peu plus d’engagement à l’endroit de ces personnes. Le ministère de la famille devra mettre en œuvre un projet spécifique, à l’image du Projet ARCH. C’est le moment d’y penser parce que nous sommes tous appelés à vieillir.

Advertisement

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *