Connectez-vous

Afrique

Côte d’Ivoire : Retour de l’ancien président Laurent Gbagbo dans son village natal à Mama

Publié

le

Désormais de retour au pays, l’ancien président ivoirien Laurent Gbagbo s’est rendu hier dimanche 27 Juin dans son village d’origine. Situé dans le centre-ouest de la république ivoirienne, c’est au sein d’une grande joie que l’ex président rendu au village de Mama fut accueilli par une foule de personnes. Son retour sur ces terres l’a aussi conduit sur la tombe de sa mère, décédée alors qu’il était détenu à la prison de la CPI.

Le décompte s’est enclenché dès son arrivée en Côte d’Ivoire. Dix jours après son retour au bercail, Laurent Gbagbo, l’ancien président ivoirien et fils du village de Mama s’est rendu ce dimanche 27 Juin chez les siens dans le centre-ouest de la Côte d’Ivoire.

Une foule indénombrable composée des habitants de Mama et des villages avoisinants y attendait « le fils du pays ». C’est aux environs de 18 heures que cette foule qui a attendu toute la journée l’ancien président au village de Mama s’est vu satisfaire.

Un accueil plus que chaleureux a été réservé à l’ancien président. Sous des cris de joie et des gestes de mains levées en V, symbole de la victoire, Laurent Gbagbo, revêtu d’une chemise de couleur blanche s’est fait recevoir chez lui. Avec un sourire aux lèvres, il a salué les siens.

Advertisement

L’organisation prévue pour assurer sa sécurité n’a pas pu tenir face à cette foule des partisans de Gbagbo qui étaient présents sur les lieux. Le politicien a aussi refusé de se rendre sur la tribune apprêtée pour la séance. En effet, le nombre qui l’entourait était assez grand et tous voulaient le toucher, le saluer, lui faire des photos.

Dans son allocution, le politicien de Mama a commencé par remercier les siens. Puis, il promit de leur revenir le lendemain. « Dix ans d’absence, c’est beaucoup, lundi je vais vous donner des nouvelles », a-t-il déclaré.

L’homme politique de 76 ans ne s’est pas assez attardé sur la place publique du village de Mama où tous l’ont attendu. Il a gagné après un bref discours sur les lieux sa résidence.

Avant de se rendre à  Mama, le cortège de l’ancien président ivoirien a fait un détour à  Blouzon pour saluer la mémoire de Marguerite Gâdo, la mère de Laurent Gbagbo. Elle est décédée en 2014 alors que l’ex président était prisonnier de la CPI.

Au cours des discussions qui se sont tenues dans la foule, le divorce avec Simone Gbagbo n’a pas été caché. Nombre de personnes ne semblent pas apprécier la décision du « Woody de Mama ». « Nous ne sommes pas d’accord avec sa décision. Simone est notre maman » a souligné Ouraga Djédjé, un jeune du village de Mama.

Advertisement

  Habib Freddy TIKO

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *