Connectez-vous

Faits divers

Drame à Matéri : un homme se donne la mort par pendaison

Publié

le

Un homme s’est donné la mort par pendaison ce jeudi 1er juillet à Matéri. Les motifs de cette mort volontaire restent principalement la perte de son argent et les nombreuses dettes qu’il a accumulées.

Il s’agit de Bertin Kouétcha GNARIGO, Président du Collectif des Conducteurs de Taxis Motos de Matéri. Avant de se donner la mort, il a laissé dans sa chambre une longue déclaration écrite dans laquelle il a d’abord prié Dieu de l’accepter dans son royaume, remercié la police pour la bonne collaboration entretenue entre elle et lui tout en l’invitant à vite faire le constat afin que son corps puisse être rapidement enterré. Il a ensuite fait le point de ses nombreuses dettes financières envers certaines personnes qu’il a nommées et aussi à l’endroit du bureau des zémidjans dont il est le président. Il a également mentionné qu’il a perdu hier dans sa chambre une somme de 975.000Fcfa. Selon lui, cette somme, issue de la vente de ses biens, était destinée à payer progressivement ses dettes déjà trop criardes. Le défunt Bertin Kouétcha GNARIGO, la soixantaine environs, vivait seul et ne souffrait d’aucune déficience physique ou mentale. La veille, il était à une fête de nuit et serait revenu à l’aube avant de se pendre à une vingtaine de mètres de sa maison en portant son maillot de zémidjan ainsi que son masque de protection. Il laisse derrière lui deux orphelins. D’après le témoignage de son entourage, il était très colérique mais fan des jeux de hasard. L’équipe du constat composée de la santé et de la police a ordonné l’enterrement du corps après avis du procureur. Le Deuxième Adjoint au Maire Déri Péri DAHORI et le chef du village de Nagasséga-Kani étaient présents sur les lieux du triste contact.

Benjamin Codjo GNAMMI

Advertisement
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *