Connectez-vous

Actualité

Chine : Lancement du plus grand marché du carbone dans le monde

Publié

le


L’Etat communiste de la Chine cherche à réduire les émissions de carbone. Le plus grand marché du carbone dans le monde a été lancé ce Vendredi 16 Juillet. Situé en Chine, ce marché a pour ambition de réduire les émissions carboniques du géant asiatique. En effet, le pays demeure le premier émetteur au plan mondial de gaz à effet de serre.


Le lancement sera bientôt officiel. Dans la journée de ce Vendredi 16 Juillet 2021, Pékin a porté à la connaissance de tous l’annonce du lancement du plus grand marché du carbone.
C’est dans le but de contribuer à réduire les émissions polluantes de gaz à effet de serre. La Chine avec un tel acte s’inscrit dans le registre des pays pro-l’accord de la pénalisation des pollueurs. Le Pays est lui-même considéré comme le premier pollueur car étant le premier émetteur de gaz à effet de serre. Il est aussi celui qui investit le plus dans le monde dans le secteur de l’énergie renouvelable.
Pékin s’engage pour des visées nobles. C’est ce que l’on a compris de l’objectif du neutraliser le carbone en 2060. Le président chinois Xi Jinping s’est fait applaudi au terme de l’année 2020 à l’annonce des objectifs de la Chine de réduire les émissions polluantes à l’horizon 2030. Désormais, c’est la promesse de la neutralité carbone en 2060 qui intéresse et capte les attentions.

Le marché du carbone lancé apporte nombre d’avantages non seulement au monde mais aussi et d’abord au territoire chinois. Ce marché autorise les autorités provinciales pour la première fois à décider d’une certaine quantité réglementaire pour les centrales thermiques. Il donne l’occasion aux entreprises d’acheter des droits de polluer.
De façon concrète, l’autorisation des autorités consiste à délivrer aux centrales thermiques un certificat pour chacune des tonnes de dioxyde de carbone et toutes les autres émissions de gaz à effet de serre qu’une entreprise est appelé à émettre. Il s’agit à en croire les règles établies à propos d’un certificat à respecter à tout prix. A cet effet, il demandé aux entreprises de ne pas éluder leurs données en matière de pollution. Elles devront les mettre à la disposition des autorités qui les feront vérifier par des tiers.
Pour atteindre l’objectif de la neutralité carbone en 2060, certains pensent que le marché du carbone n’a pas un rôle primordial à y jouer. A cet effet, Lauri Myllyvirta, employé du Centre de recherche sur l’énergie et l’air pur (CREA) n’a pas lésiné à faire part de son avis. Pour elle, « le marché du carbone ne va pas jouer un grand rôle dans la réalisation de ces objectifs ».


Habib Freddy TIKO

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *