Connectez-vous

Politique

IDA20: Coup de cœur d’Andry Rajoelina aux victimes du changement climatique

Publié

le

Le président malgache Andry Rajoelina a plaidé en faveur de la population du Sud de Madagascar, victime du Kere lors de la réunion de haut niveau sur la 20e reconstitution des ressources de l’Association internationale de développement (IDA20) à Abidjan.

« Malgré les actions menées depuis plusieurs décennies et toutes les aides internationales, la famine y est encore persistante. Mes compatriotes du Sud subissent un lourd tribut de la crise climatique à laquelle ils n’ont pas participé », a-t-il affirmé.

Le kere qui sévit dans cette partie sud de Madagascar résulte du dérèglement climatique auquel la population du pays n’aurait pourtant pas contribué. Le secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres l’a clairement évoqué dans un tweet publié le 6 juillet dernier en indiquant que « Les conséquences mortelles de la crise climatique sont là. Des communautés entières du sud de Madagascar sont confrontées à la famine en raison de sécheresses dévastatrices consécutives. Les gens qui n’ont rien contribué à cette crise paient le prix le plus élevé ».

Pour le président malgache « l’urgence n’est pas seulement à l’intervention ponctuelle d’aides alimentaires et médicales comme cela aurait pu être le cas auparavant, elle est surtout celle de l’action stratégique pour apporter un changement radical et durable afin de créer une véritable renaissance dans les régions du Grand Sud de Madagascar et pour que les populations soient résilientes et autonomes ».

Un clin d’œil a alors été lancé à l’endroit de la communauté internationale sur la nécessité d’intervenir dans le cadre de cette situation préoccupante dans le pays. Le chef de l’État malgache a indiqué avoir pris les mesures prioritaires pour endiguer le fléau, en procédant entre autres à la « construction de deux grands pipelines dans le sud, mais également la mise en place d’un programme ambitieux de planification familiale, ainsi qu’une politique de redressement prônant l’autonomisation des femmes ».

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *