Connectez-vous

Monde

JO Tokyo : le compositeur des cérémonies démissionne

Publié

le

Nouveau scandale aux JO, le compositeur de la cérémonie démissionne après avoir présenté ses excuses à des handicapés qu’il avait harcelés dans sa jeunesse.

Nouveau rebondissement autour de Tokyo 2020. Le musicien japonais Keigo Oyamada, qui a composé l’un des thèmes de la cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques de Tokyo, a présenté samedi ses excuses pour avoir harcelé des handicapés lorsqu’il était étudiant, information révélée en début de semaine. D’après Yahoo!, le compositeur Keigo Oyamada, a annoncé sa démission face à la vague de pression qu’il subissait

«Je présente mes excuses du plus profond de mon cœur», a expliqué le musicien de 52 ans, connu sous le nom de «Cornélius», dans un communiqué dans lequel il fait part de «ses profonds regrets», à seulement six jours de la cérémonie d’ouverture.

En 1994, Cornelius a avoué que lycéen il avait brimé ses camarades, les enfermant, les frappant, les obligeant à se masturber, à manger leurs déjections. Il s’en était excusé mais ces déclarations sont remontées à la surface la semaine passée lorsqu’on a appris que Cornélius allait gérer les musiques des cérémonies olympiques et paralympiques. Oyamada s’était livré à ses actes de harcèlement sur des personnes en état de faiblesse. Impossible d’avoir eu ce comportement lorsqu’on doit « prôner l’unité » et notamment lors de la quinzaine paralympique

Advertisement

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *