Connectez-vous

Actualité

Haïti : Un nouveau gouvernement en passe d’être révélé par le premier ministre Ariel Henry

Publié

le


Ariel Henry, le nouveau premier ministre haïtien nommé par le président assassiné Jovenel Moïse doit former et révéler à la face du monde le gouvernement de l’Haïti. Dans la journée de ce Mardi 20 Juillet, doit apparaitre la liste officielle des membres du nouveau gouvernement haïtien. Ce qu’espèrent les populations, c’est un gouvernement sérieux composé de ministres conscients des situations de crises actuelles du pays.


Après l’assassinat du président haïtien Jovenel Moïse, c’est finalement le premier ministre qu’il a lui-même qui tient le gouvernail du pays. Dans la journée de ce Mardi 20 Juillet, tout le monde attend de voir la face des membres du nouveau gouvernement de l’Haïti. Il s’agit d’un gouvernement que doit former le nouveau premier ministre haïtien Ariel Henry.
Mais une chose est certaine. Ariel Henry a déjà rassuré que Claude Joseph, le premier ministre qui assurait l’intérim et qui a d’ailleurs déjà démissionné de ses fonctions Lundi 19 Juillet, rejoindra le ministère des Affaires étrangères. Ainsi, à en croire les sources, le bras de fer qui a lieu incessamment entre les deux prendra fin.
« Depuis plusieurs jours, Claude Joseph et Ariel Henry ont multiplié des rencontres de travail qui aboutiront à la formation d’un gouvernement inclusif avec Ariel Henry comme Premier ministre et Claude Joseph, ministre des Affaires étrangères » a-t-on pu entendre le directeur de l’exécutif déclarer.

La mission de ce nouveau gouvernement comme tout le monde le pense sera dense et le gouvernement aura pour priorité l’organisation des prochaines élections présidentielles. Voilà pourquoi, le directeur de l’exécutif. « Il n’y aura pas de président de la République. Ce nouveau gouvernement aura pour mission d’organiser les élections générales le plus vite possible », a-t-il affirmé.
A en croire Jean-Marie Théodat, maître de conférence à la Sorbonne et spécialiste d’Haïti, cette nomination de Claude Joseph est une bonne nouvelle. « C’est plutôt une agréable surprise. Car de toute façon, cette auto-proclamation de Claude Joseph comme le successeur du président avait choqué tout le monde en Haïti. Il y a eu des doutes sur la probité de la procédure et même sur la fidélité du Premier ministre qui n’a même pas attendu que le corps du président soit refroidi pour automatiquement s’installer dans son fauteuil. Il y avait quelque chose d’indécent dans la précipitation avec laquelle il avait pris les rênes. Donc c’est plutôt une bonne surprise du point de vue de la légalité et l’enquête qui est en train de se mener va poursuivre », a-t-il confié.

Habib Freddy TIKO

Advertisement

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *