Connectez-vous

Sports

Giannis Antetokounmpo élu MVP des Finals 2021

Publié

le

 Avec 35.2 points, 13.2 rebonds, 5.0 passes décisives et 1.8 contre de moyenne, Giannis Antetokounmpo est logiquement désigné MVP des Finals 2021.

Giannis Antetokounmpo, basketteur grec d’origine nigériane, sans-papiers vendeur de bibelots dans les rues d’Athènes à 15 ans, a permis à son club, les Bucks de Milwaukee, de remporter cette nuit son deuxième titre NBA. Sans surprise, Giannis Antetokounmpo a remporté le « trophée Bill Russell » du meilleur joueur des Finals 2021. Alors qu’on n’était pas sûr qu’il puisse tenir sa place pour cette série, après sa grosse blessure au genou face aux Hawks, le « Greek Freak » a fait mieux que ça, en dominant les Suns, tant défensivement qu’offensivement. A 26 ans, il inscrit son nom dans la légende basketball USA. Après deux matchs à plus de 40 points, il a ainsi bouclé ses Finals avec une performance dantesque, avec 50 points à 16/25 au tir (et 17/19 aux lancers-francs !), 14 rebonds et 5 contres. Il boucle ainsi ses Finals avec 35.2 points, à 62% de réussite, 13.2 rebonds, 5.0 passes décisives et 1.8 contre de moyenne.

De quoi logiquement obtenir les 11 votes des journalistes désignés pour choisir le MVP des Finals 2021, et ainsi succéder à LeBron James

Et un septième

Advertisement

Avant le 20 juillet 2021, ils n’étaient que six. Six joueurs, six monstres du jeu, pour six performances à au moins 50 points en Finales NBA. Autrement dit, on est dans un cercle très très fermé. Mais désormais, il faut rajouter une septième chaise à cette table VIP. Une septième chaise réservée à l’immense Giannis Antetokounmpo, auteur donc de 50 pions dans la sixième manche entre les Bucks et les Suns cette nuit, tout ça devant son public de Milwaukee, tout ça pour remporter le titre ultime. Un scénario absolument fantastique qui rappelle celui impliquant Bob Pettit en 1958 lors des Finales opposant les St. Louis Hawks aux Boston Celtics. Bon évidemment, on n’a pas vécu ça en direct sur le League Pass hein, mais c’était également dans un Game 6. C’était également dans un match à élimination à domicile, avec le titre au bout puisque les Faucons s’étaient imposés d’un cheveu contre la bande à Bill Russell 110-109. Et c’était également une perf’ à 50 pions tout pile, comme Giannis cette nuit. Âgé de 88 ans aujourd’hui, Bob Pettit a dû lâcher un petit sourire en voyant le Freak imiter son exploit de la plus belle des manières. Antetokounmpo et Pettit sont ainsi les deux seuls joueurs à avoir atteint la barre des 50 pour finir une série de Finales NBA dans toute l’histoire de la Ligue. De quoi pouvoir se la ramener n’importe quand et n’importe où. Mais jetons également un œil aux cinq autres phénomènes ayant réalisé un exploit similaire en cours de série.Créer en 1956 Le trophée de Most Valuable Player( MVP) est une récompense attribuée chaque année par la National Basketball Association au meilleur joueur de la saison régulière. Le trophée porte le nom de Maurice Podoloff, le premier président de la NBA. 

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *