Connectez-vous

Monde

LIBAN: L’ex premier ministre, Najib Mikati appelé à former un nouveau gouvernement.

Publié

le

Face à l’échec de Saad Hariri et Moustapha Adib à former un nouveau gouvernement, l’ex premier ministre, Najib Mikati en a été chargé, ce lundi 26 juillet 2021. Ayant obtenu l’appui de 72 parlementaires au cours des consultations parlementaires, ce dernier fut désigné pour former, un nouveau gouvernement au Liban, plongé dans la pire crise socio-économique de son histoire. Ainsi, il prend désormais la place de Saad Hariri, qui a renoncé le 15 juillet dernier après neuf mois d’un bras de fer avec le président Michel Aoun.

En effet, le gouvernement de Hassan Diab, gère depuis sa démission en août 2020, après la gigantesque explosion au port, qui a fait plus de 200 morts, les affaires courantes. La formation d’un gouvernement, étant un échec sur fond de marchandages politiciens, depuis quasiment un an. Par ailleurs, il faut reconnaître qu’elle est vitale pour ce pays dont l’effondrement économique a provoqué une importante hausse de la pauvreté, une hyperinflation et de nombreuses pénuries.

Cependant, cette nomination de Najib Mikati est loin d’être majoritairement appréciée de toute la population libanaise. L’accusant de corruption et de népotisme, des dizaines de personnes ont manifesté devant sa résidence à Beyrouth, dimanche soir. Aussi, avec une fortune estimée à 2,7 milliards de dollars selon le magazine Forbes, Najib Mikati est perçu comme l’un des symboles d’un pouvoir accusé de népotisme et ayant survécu à un soulèvement populaire inédit fin 2019.

Déo-Gratias GBENAMETO (coll)

Advertisement

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *