Connectez-vous

Monde

Covid-19 : Extension de l’état d’urgence après le début des Jeux Olympiques

Publié

le


Les JO de Tokyo 2020 ont commencé de façon effective à Tokyo au Japon. L’état d’urgence déclaré des semaines avant le début des Jeux Olympiques ne s’est pas encore stoppé. Il s’est poursuivi déjà une semaine après le début des JO. Dans la journée de ce Vendredi 30 Juillet 2021, la décision qu’a fait connaitre le gouvernement japonais est celle du prolongement de cet état d’urgence à Tokyo, ville olympique. Cet état d’urgence va se poursuivre et s’étendre à plusieurs autres départements. Quatre nouveaux départements précisément se mettront aussi en état d’urgence à compter de la date d’aujourd’hui.


Le covid-19 continue toujours ses ravages. Le gouvernement japonais n’a pas hésité à révéler la décision d’un prolongement de l’état d’urgence dans la ville qui reçoit les Jeux Olympiques. Tokyo va poursuivre l’état d’urgence déclenché trois semaines environ avant le début des activités olympiques. Alors qu’elles ont commencé, les JO, le gouvernement va décider suite à la flambée des pourcentages de maintenir l’état d’urgence dans la capitale japonaise et même de l’étendre à d’autres départements.
A en croire les propos de Yoshihide Suga au cours d’une rencontre entre ministres, l’état d’urgence prend un autre vol pour n’atterrir qu’au terme du mois d’Août. « Nous avons décidé de prolonger l’état d’urgence à Tokyo et à Okinawa jusqu’au 31 Août », a affirmé le premier ministre japonais.
Quatre autre départements vont aussi entamer l’état d’urgence si l’on veut croire les affirmations de Yoshihide Suga, le premier ministre japonais. Parmi ces départements, il y a Osaka, département situé dans l’ouest du Japon et trois autres départements avoisinants le département de Tokyo.

L’état d’urgence au Japon est dû au taux croissant des cas de contamination du variant Delta. Il y a moins d’un mois, le variant Delta a été dénombré à environ 30% dans la capitale japonaise. Selon les informations, c’est désormais 50% de nouveaux cas d’infection qui sont comptés.
64% des lits réservés à la réanimation des victimes de Covid-19 semblent déjà occupés. Le ministre de l’économie japonais Yasutoshi Nishimura, qui est encore le chargé de la question de la lutte contre le virus sur tout le territoire du Japon a déclaré devant les parlementaires que la situation est « extrêmement grave » dans son pays.
L’état d’urgence au Japon ne constitue pas à faire de grandes restrictions. Il revient juste à une diminution conséquente des heures de travail des discothèques, mieux des bars et restaurants. En effet, les mesures pourraient être plus nombreuses que celles-là. Mais, le gouvernement japonais ne possède pas l’autorité d’imposer des mesures plus contraignantes comme c’est le cas dans la plupart des pays européens.


Habib Freddy TIKO

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *