Connectez-vous

Afrique

Côte d’Ivoire : Les primes Covid-19 pour les soignants sèment la confusion

Publié

le

 Beaucoup d’interrogations se lèvent dans le rang des agents de la santé en côte d’ivoire sur la prime Covid qui a leur été promis par le défunt premier ministre, Amadou Gon Coulibaly. D’après leurs propos les primes n’avaient pas ou que très partiellement été versées alors que l’argent, plus de 3milliards de francs CFA avait été sorti des caisses de l’Etat.

Selon la Massip, le Mouvement des agents pour un système de santé ivoirien performant, cette prime Covid, censée avoir été débloquée en février 2020 pour un montant de 3 milliards de francs CFA par le ministère de la Santé, n’a été versé que partiellement à 2-000 contractuels, alors que 8-000 autres agents n’ont toujours rien reçu. « Dans le paiement de cette prime, il y a eu des agents de santé omis, dont les contractuels de la santé, pointe le secrétaire général de la Masssip, Valentin Mangni Koulai. À ce jour, tous les agents contractuels qui sont en service dans les CHU n’ont pas perçu 5 francs de cette prime.

Ceux qui ont eu la chance de percevoir quelque chose, en lieu et place de percevoir au moins cinq mois de prime, n’ont reçu que deux mois de prime seulement. Où est passé cet argent ? On réclame un audit parce que c’est l’argent du pays. Et donc, cet argent a été décaissé. Il faudrait qu’on ait un audit pour permettre qu’on puisse situer les responsabilités quant à la gestion de cette prime ». Cette version des faits n’est pas reconnue par le directeur de la Communication du ministère de la Santé ivoirien, pour lui les primes ont bel et bien été versées à la plupart des agents, et les retards sont tout simplement dus aux vérifications d’usage en concertation avec les syndicats.

« Le ministère de la Santé gère la question en parfaite collaboration avec les syndicats et associations des fonctionnaires et agents contractuels du système sanitaire ivoirien, explique Paul Allé. Et pourtant, j’ai noté déjà que depuis le début de la crise, sur instruction du chef de l’État, les fonctionnaires reçoivent régulièrement leur prime Covid-19. Donc, les fonctionnaires qui n’avaient pas reçu de primes sont ceux qui étaient en attente de leur premier mandatement, c’est-à-dire ceux qui étaient nouvellement affectés et qui n’étaient pas dans les fichiers de la solde. Ajouter à cela les contractuels. Après avoir consulté les fichiers en concertation avec les syndicats, on a identifié 8 954 agents contractuels. C’est ça qui a fait qu’on a un peu traîné. Et je peux vous dire aujourd’hui qu’on en a payé parmi eux 6 913, qui ont reçu leurs quatre mois et que l’argent a été viré au Trésor. Donc, ils vont les percevoir au fur et à mesure. » ajoute Paul Allé.

Advertisement

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *