Connectez-vous

Sports

JO Tokyo 2021 : l’Ougandais Joshua Cheptegei sacré champion olympique du 5000m

Publié

le

 C’est la deuxième médaille d’or ougandaise dans ces Jeux. Habitué des longues distances, l’ougandais Joshua Cheptegei avait déjà pris il y a quelques années la medaille d’argent olympique sur 10000m, aujourd’hui vendredi 6 aout 2021 à Tokyo il affirme sa suprématie sur les 5000m   avec l’or devant le canadien Mohammed Ahmed et l’Américain Paul Chelimo. Le compte est bon pour le moment pour les ougandais qui s’en sortent dans cette discipline avec leur 2ème médaille en or.

 En effet, l’Ouganda figure enfin au palmarès du 5 000m olympique masculin. Joshua Cheptegei était attendu comme l’un des favoris de la finale de ce vendredi 6 août. Il n’a pas failli et a offert à son pays sa première médaille d’or sur la distance. Après deux éditions des Jeux olympiques (2012 et 2016) où le Britannique Mohamed Farah a fait main basse sur la discipline, un fondeur africain triomphe à nouveau.

Un champion né

Advertisement

Détenteur du record du monde en 12’35 »36 depuis l’été 2020, Joshua Cheptegei a livré une course parfaite, dans les coureurs de tête du début à la fin. Alors que certains concurrents lâchaient prise ou donnaient tout sans pouvoir suivre le rythme rapide des leaders, l’Ougandais ne faiblissait pas.

 Cependant, en finale du 10 000m, il avait été devancé d’un cheveu par l’Éthiopien Selemon Barega et avait dû se contenter de la médaille d’argent. Cette fois, Joshua Cheptegei n’a pas laissé ses rivaux le priver de la médaille d’or. Il a coupé la ligne d’arrivée en 12’58 »15, devant le Canadien Mohammed Ahmed et l’Américain Paul Chelimo. Ce dernier s’est jeté in extremis pour devancer le Kényan Nicholas Kipkorir Kimeli et prendre la médaille de bronze pour 12 centièmes.

Par ailleurs, l’Ougandais tient son deuxième champion olympique dans ces Jeux. Après l’or de Peruth Chemutai sur 3 000m steeple, c’est le tour de Joshua Cheptegei.

Cynthia Nadège Dossou

Advertisement
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *