Connectez-vous

Afrique

Guinée-Bissau/Covid-19: « tolérance zéro » pour non port de masques sur la voie publique

Publié

le

Le gouvernement bissau-guinéen va désormais imposer, à l’échelle nationale, une « tolérance zéro » à tous les citoyens qui ne portent pas de masques sur la voie publique. L’annonce a été faite ce lundi par le ministre d’État, de l’Intérieur et de l’Ordre public, Botche Candé.

S’exprimant devant la presse suite à la rencontre avec les responsables de la Police de l’Ordre public et de la Garde nationale sur les mesures barrières contre la COVID-19, il a demandé aux médias d’intensifier les actions de sensibilisation des citoyens à l’utilisation obligatoire des masques faciaux.

« Car nous avons atteint un point où la tolérance devrait être zéro pour les citoyens circulant dans les rues sans se protéger », a affirmé le ministre d’Etat.

Advertisement

Le responsable gouvernemental a garanti que les agents de la force de l’ordre public vont être déployés chaque jour, dans les différentes artères du pays, pour contrôler le respect des mesures restrictives mises en place, dans le cadre de la lutte contre la COVID-19.

Pour sa part, le commissaire national de la Police de l’Ordre public, Tomas Djassi a indiqué que le gouvernement a mobilisé 1 800 hommes en uniforme pour contribuer au respect des mesures de prévention contre la pandémie de COVID-19 dans le pays.

« Nous sommes très satisfaits de la collaboration de la population en ces premiers jours, et nous allons continuer à sensibiliser, mais nous voulons exhorter la population à redoubler d’efforts dans les mesures de prévention et faire comprendre que nous travaillons pour le bien commun de la société », a-t-il averti.

Advertisement
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *