Connectez-vous

Monde

Chine : Pékin désire réglementer les danses de rue

Publié

le


Dans la république chinoise, c’est le propres des mamies de faire assez de bruit. La pollution sonore est bel et bien assurée par ces dernières. Face à la croissance de plus en plus de la pratique, le gouvernement chinois désire réglementer mieux la chose pour limiter au mieux la pollution. Selon l’agence Chine Nouvelle, le gouvernement de Xi Jinping veut mieux discipliner les danses de rues pratiquées par les anciens. Ce serait une manière d’activer la chine qui vieillit.


C’est bientôt fini pour les danses de rue dans la République chinoise. Les riverains ne manquent pas de se plaindre d’une Chine trop bruyante. Face à cette pollution sonore reconnue à la population chinoise, le gouvernement n’a pas tardé à se faire entendre.
Il faudra agir dans le cas de la danse comme de la musique pratiquée par tous les âges et convenant à tous les goûts. Le gouvernement du président chinois Xi Jinping veut mettre sur pied des règles strictes qui seront pénalisées par des amendes en cas de violations. Il désire satisfaire la plainte des riverains. Ce n’est pas la première fois qu’une telle idée fait surface à propos des danses de rue. En 2017, un avis venant de l’Administration générale des Sports en chine avait pris le soin de mentionner que ces pratiques devraient veiller à ne pas perturber les écoles, les établissements scolaires et les résidences.

La nouvelle est tombée et la chose ne semble pas plaire aux habitués et aux experts. Plus d’un ne voit pas le bien-fondé de la réglementation d’une telle pratique traditionnelle. Plusieurs ont confié à la RFI (Radio France Internationale).
Un vieux père âgé de 78 ans et fonctionnaire à la retraite s’en est plaint vivement. « La danse me rend heureux et puis c’est un bon moyen de faire l’exercice. Ce genre de règlement n’est pas vraiment nécessaire. Bien sûr on peut baisser la musique, mais si ça nous rend heureux pourquoi essaieraient-ils de nous arrêter ? », a-t-on entendu dire.
Une autre personne qui comprend les plaintes de la population n’a pas manqué de donner raison et de s’expliquer aussi. « On nous a déjà demandé de baisser le volume. C’est normal, sinon cela dérange les habitants du quartier, surtout les personnes qui travaillent tard et qui ont besoin de repos le matin. Mais bon, pour nous les vieux, le problème c’est qu’on n’entend pas bien. », a déclaré une mamie vivant à Pékin, âgée de 85 ans et habituée à danser chaque matin à 7h30.


Habib Freddy TIKO

Advertisement

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *