Connectez-vous

Politique

Suspension des manifestations culturelles et festives : un acte préventif totalement bienvenu, selon Gilles Gohy

Publié

le

En cette période très critique en raison de la crise sanitaire liée à la pandémie de covid-19, seuls les vautours de la Patrie peuvent commettre le crime de saboter la nouvelle mesure préventive du gouvernement contre la propagation du virus dans la communauté. Mieux, le socio-politologue Gilles Expédit Gohy coupe les ailes à ces derniers par un décryptage qui révèle tous les paramètres saillants de la mesure d’interdiction des manifestations culturelles et festives. À l’en croire, il s’agit d’un acte préventif totalement bienvenu, dans un contexte mondial de variants de la COVID-19 dont on ne maîtrise point les jeux pervers ou les enjeux pervertis par diverses pollutions idéologiques.

(Lire le décryptage du professeur)

Après sa vaccination contre la COVID-19 dès les vaccins disponibles en République du Bénin, le Président Patrice TALON a trouvé juste d’ordonner l’arrêt systématique des manifestations festives et culturelles dans notre pays.

Advertisement

Parfaitement conscient des désagréments que cette mesure ne peut manquer de causer, c’est donc par nécessité que le Premier Béninois s’y est astreint.

Pourtant, sans procéder d’un suivisme béat, la décision du Président Patrice TALON intègre une précaution utile qui fit récemment ses preuves sous des cieux occidentaux et orientaux. Elle joua effectivement le rôle de brise-propagation de l’épidémie COVID-19, à la grande satisfaction des populations qui y avaient été obligées par leurs dirigeants. La gravité de la situation dans ces pays à ce moment-là est actuellement celle du Bénin ; il est donc normal que le Président Patrice TALON, en toute responsabilité, prescrive cette mesure de gel.

La dimension mondiale de l’épidémie veut ainsi qu’aucune mesure sociale permettant de la juguler ne soit point l’apanage d’une contrée. Ainsi, une mesure sociale qui réussit en Allemagne ou en Écosse peut parfaitement bien être utilisée au Bénin, sans qu’il soit nécessaire de s’interroger sur son opportunité outre-Atlantique.

Le Bénin, sous la Gouvernance du Président Patrice TALON, est ainsi à l’affût de tout ce qui peut concourir au mieux-être du peuple Béninois.

Il le capture alors aussi dans le sens de la santé améliorée du Peuple Béninois et c’est du « hautement social » dont il s’agit là, effectivement !

Advertisement

Témoignage renouvelé de son attachement résolu au Social amélioré du Béninois, le Président Patrice TALON montre encore ainsi tout son intérêt pour cette population, en parfaite cohérence avec sa prestation de serment pour le second mandat constitutionnel.

Il s’agit donc d’un acte préventif totalement bienvenu, dans un contexte mondial de variants de la COVID-19 dont on ne maîtrise point les jeux pervers ou les enjeux pervertis par diverses pollutions idéologiques.

Quand les conditions objectives de bonne gouvernance viennent
d’un gouvernement responsable dirigé de mains de maître par un Président éclairé par la nécessité de veiller à la bonne santé de sa population, c’est la bonne vie de ses communautés qu’il privilégie. C’est donc la preuve renouvelée d’un dirigeant mieux compris à l’œuvre, car véritablement soucieux du mieux-être de ses mandants.

Cette décision présidentielle qui semble une contrainte aujourd’hui est prise pour un meilleur demain, vient à point nommé pour permettre aux populations d’être davantage protégées efficacement contre l’épidémie de la Covid-19 en recrudescence au Bénin.

Alors, suivant l’exemple et cet acte de responsabilité digne du Président Patrice Talon, tout le peuple béninois doit respecter cette décision gouvernementale sur la suspension jusqu’à nouvel ordre de toutes activités culturelles et festives sur toute l’étendue du territoire national.

Advertisement

Il convient donc de respecter cette décision et de la faire respecter !

Dans ton intérêt de bon citoyen béninois se donnant les moyens d’une bonne vie, respecte aussi cette prescription Présidentielle !

Tu sais que la vie humaine est précieuse et c’est seulement étant en bonne santé et en vie, qu’on peut prétendre se réjouir, festoyer et se distraire !

Reporter donc aujourd’hui ces réjouissances pour en profiter goulûment au maximum, demain, est donc simplement un report utile à encourager vaillamment !

Sauvons donc nos vies en nous isolant de tout public et/ou de tout regroupement solennel dans le pays, pour nous protéger et protéger les autres contre la Covid-19.

Advertisement

Après son invite par l’exemple à la vaccination qui devra s’imposer, aucune mesure sociale salvatrice comme celles du Président Patrice TALON ne saurait être négligée>>.

C’est ce que J’AI encore pensé !

Professeur Gilles Expédit GOHY,
Sociologue – Statisticien Démographe et Politologue,
Universitaire Spécialiste en Gouvernance et Démocratie, Maître de Conférences en Sociologie du Développement,
Ancien Directeur Adjoint de Cabinet du Ministère de la Communication et de la Poste,
Auteur du livre << Éducation et Gouvernance Politique au Bénin du Danxômè à l’ère démocratique >>, en vente à la librairie Notre Dame de Cotonou et aux Éditions L’Harmattan à Paris.

Advertisement
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *