Connectez-vous

Actualité

Afghanistan : Suite au départ des Etats-Unis, quelques citoyens afghans prennent le chemin de l’exil

Publié

le


Les citoyens afghans semblent désespérés suite à la fin du délai des américains et à leur départ. Les derniers des soldats américains qui s’occupaient de l’opération d’évacuation a quitté le sol afghan dans la soirée du Lundi 30 Août dernier, 24 heures avant la fin du délai. Avec ce départ des américains, c’est une guerre qui a duré 20 ans qui s’achève par la victoire des forces talibanes qui gèrent à leur façon le sol afghan. Mais en même temps qu’il s’agit d’une victoire pour les forces talibanes, c’est une grande inquiétude qui naît pour le peuple afghan entier désormais soumis à la domination des talibans. Pendant que plusieurs se font du souci surtout pour les femmes et les enfants, d’autres ont pris d’assaut la frontière avec le Pakistan. Ils l’ont traversé et espèrent de ce lieu rejoindre le territoire européen.


C’est fini les situations avec les Etats-Unis et les Occidentaux. Désormais, plus d’évacuations. Les Talibans ont désormais la main mise pleinement sur les quartiers de la république afghane. La venue de ce groupe islamique qualifié par plusieurs de terroriste au pouvoir afghan par la violence fait fui tout le monde, crée de la panique partout.
Même les afghans ne se réjouissent pas de la venue de ce groupe islamique au pouvoir du pays quoique soient leurs intentions. Pour plus d’un, les plus à craindre sont les femmes et les enfants qui perdront sans doute assez de leurs droits. Alors que les opérations de sortie du territoire afghan se sont achevées, c’est désormais sur le Pakistan que presque tout le monde ou du moins presque tous les citoyens afghans ont les yeux rivés. C’est le Pakistan qui constitue l’asile favorable pour tous les désireux de quitter le territoire dominé par les Talibans pour jouir pleinement de leurs droits et se garantir la sécurité de leur vie.

Les fuites pour le Pakistan se font sans soucis. A en croire les informations, le HCR, parti pakistanais s’attend à recevoir plus qu’un demi millions de citoyens afghans dans les mois à venir. Les chiffres restent constants pour le moment. Environ 20 000 citoyens afghans traversent la frontière pakistanaise par jour à la quête de la sécurité et de la paix.
La capitale afghane, elle-même est devenue déserte. On qualifie Kaboul désormais de « ville fantôme ». A en croire le reportage d’un habitant de la ville, il n’y a plus assez de monde après le départ des américains. « Il n’y a pas beaucoup de monde dans les rues. Notre pays s’effondre, s’écroule », a dit le jeune habitant de la capitale afghane.


Habib Freddy TIKO

Advertisement

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *