Connectez-vous

Politique

Institut national de la Femme : Claudine Afiavi Prudencio assure la présidence (Conseil des ministres)

Publié

le

C’est l’ancienne présidente du parti Union démocratique pour un Bénin nouveau qui prend le bâton de commandement de cet institut relooké il y a quelques semaines. Ainsi en a décidé le gouvernement lors de son conseil des ministres du mercredi 1er septembre 2021.

Il faut dire que l’Institut national de la Femme, dans sa nouvelle configuration, est un organisme public doté de la personnalité juridique, de l’autonomie financière et de prérogatives importantes pour mener des actions plus déterminantes en faveur de la femme.

Rattaché à la présidence de la République, il aura pour mission d’œuvrer à la promotion de la femme, tant aux plans politique, économique, social, juridique que culturel, aussi bien dans la sphère publique que privée. Il sera aussi chargé de lutter contre toutes les formes de discrimination et de violence à l’égard de la femme.

Advertisement

Véritable cadre de concertation avec les organisations de la société civile qui œuvrent à la protection et à la promotion de la femme, l’Institut disposera, par ailleurs, d’un service actif d’écoute qui recevra les dénonciations de faits de discrimination ou de violence dont elle est l’objet. Il dispose du droit d’ester en justice et de se constituer partie civile pour ces faits.
C’est dire que Claudine Prudencio a du pain sur sous et autour de la planche.

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *