Connectez-vous

Actualité

Afghanistan : Les profils des principaux ministres du gouvernement des talibans mis à exposition

Publié

le


Après avoir révélé une partie des membres de ce premier gouvernement formé par les talibans à leur retour à la présidence de la République de l’Afghanistan, les nouveaux maîtres du territoire afghan ont été connus dans la journée du Mardi 07 Septembre dernier. Il s’agit d’un gouvernement qui sera dirigé par Mohammad Hassan Akhund. Le profil des nouveaux membres est apprécié et en particulier celui des membres principaux du gouvernement.


Le gouvernement afghan est connu en partie. Révélé dans la journée de ce Mardi 07 Septembre, il s’agit d’un gouvernement qui sera conduit par la main de maitre de Mohammad Hassan Akhun. Les talibans ont positionné des gens pour diriger le pays. Mais qui sont ces derniers ?
Le chercheur à l’Iris, Karim Pakzad prend le temps de soumettre à analyse le profil des membres principaux de ce premier gouvernement des talibans. A en croire ces informations révélées par le chercheur de l’Iris, le dirigeant du gouvernement officiel de l’Afghanistan tombé aux mains des talibans est bel et bien impliqué dans des affaires liées au terrorisme. C’est l’une des cibles de l’ONU.
Le premier ministre et chef du gouvernement afghan, Mollah Mohammed Hassan Akhund est lui-même un proche collaborateur politique du fondateur du mouvement le Mollah Omar. Il était membre du premier gouvernement taliban et y reparait encore en tant que premier ministre. En 1996-2001, il occupait le poste de vice-ministre des Affaires étrangères et gouverneur de la province de Kandahar.
A en croire les informations, le chef du gouvernement taliban ne s’absente pas de la liste des personnes à sanctionner du Conseil de sécurité des Nations Unies pour « actes et activités des Talibans ».

« Mohammed Hassan Akhund est l’un des dirigeants historiques des Talibans. Il se trouvait d’ailleurs déjà aux côtés du mollah Omar lorsque celui-ci avait fondé le mouvement. Il a beau être mollah, il reste un personnage au profil très politique, aussi malin qu’intelligent, et qui sait faire des compromis. C’est ce qui explique qu’il a pu traverser ces vingt dernières années sans encombre au sommet de la direction des Talibans, malgré toutes les rivalités claniques et les divisions internes qui ont secoué le mouvement ».
Quant au ministre de l’intérieur, il est aussi un terroriste recherché. « Ironiquement, ce personnage à la réputation sulfureuse, qui est recherché pour actes de terrorisme et dont toute information menant à sa capture est récompensée par les Américains à hauteur de 5 millions de dollars, a été nommé ministre de l’intérieur. Même si ce protégé des services pakistanais prétendait à un portefeuille le plus stratégique du gouvernement, parce qu’il va permettre à Sirajuddin Haqqani d’avoir la main sur l’Afghanistan profond. Dans le sens où c’est ce ministère qui gère les relations entre Kaboul et les provinces et qui nomme les gouverneurs », a-t-il déclaré.


Habib Freddy TIKO

Advertisement

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *