Connectez-vous

Monde

Russie : Décès du ministre des Situations d’urgence Evguéni Zinitchev lors d’un exercice dans l’Arctique

Publié

le


Le trépas est survenu. Dans l’arène politique dictatoriale de la Russie, le trépas a emporté le ministre des Situations d’urgence Evguéni Zinitchev. Il n’était pas seul. Le ministre Evguéni Zinitchev et un caméraman qui s’attelait à filmer son déplacement durant un exercice de secourisme avec des milliers de personnes ont perdu la vie dans la journée de ce Mercredi 08 Septembre en Russie. A en croire les informations, c’est l’image d’un membre du gouvernement, d’un ministre « héroïque » qui a été montrée.


La mort est survenue dans la maison politique de Vladimir Poutine. Dans la journée du Mercredi 08 Septembre dernier, le ministre des Situations d’urgence de la Russie Evguéni Zinitchev a perdu la vie durant une séance de travail où il s’employait au secourisme. A en croire les informations, le ministre russe n’était pas seul. Il avait la compagnie de son caméraman qui s’attelait à filmer ses actions.
Tous les deux ont perdu la vie dans cet exercice de secourisme dans le froid glacial de l’Arctique. Selon les informations, le caméraman aurait perdu la vie en essayant de sauver celle du ministre des Situations d’urgence. Tout s’est déroulé dans le nord de l’Arctique dans une ville interdite partiellement aux visiteurs de Norilsk. Région dans laquelle se fait la production du Nickel.
A en croire les informations, nombre de médias mettent en doute la version officielle des faits. Version qui présente le ministre russe des Situations d’urgence Evguéni Zinitchev comme un homme brave, plein de courage, un ministre « héroïque ». Tandis que d’autres sources d’information affirment que c’est le ministre qui aurait tenté de sauver la vie au Caméraman, plusieurs autres affichent le contraire.

Selon les informations révélées par le vice-ministre des Situations d’urgence, Evguéni Zinitchev le ministre russe s’était rendu au bord d’une haute falaise avec un scénariste et réalisateur de même nationalité âgé de 63 ans. En effet, lorsque le caméraman est tombé suite à un glissement, le ministre russe n’a pas hésité se lancer à sa poursuite. Il s’est « immédiatement précipité pour le sauver mais il a lui-même perdu la vie », a affirmé le vice-ministre russe des Situations d’urgence Andreï Gourovitch.
Pour ce dernier, son chef est un héros. « Il n’a pas hésité un instant à agir, pas en tant que ministre mais en tant qu’homme ordinaire, en tant que secouriste il a accompli un acte héroïque », a-t-il dit.


Habib Freddy TIKO

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *