Connectez-vous

Afrique

Guinée : Les Nations Unies souhaitent de tout cœur le retour des civils au pouvoir

Publié

le


Le représentant spécial du secrétaire général de l’ONU en Afrique de l’Ouest et au Sahel a émis de façon officielle son désir de revoir sur les trônes politiques de la Guinée Conakry des civils. C’est un souhait réclamé pour un délai « raisonnable ». Il s’agit d’un souhait manifesté dans la journée de ce Lundi 13 Septembre au terme d’une visite de travail sur le territoire guinéen. Le représentant des Nations Unies n’a toutefois pas donné ou précisé un délai fixe. A en croire les informations, il s’agit en ce qui concerne la date d’un droit pour les guinéens.


Le représentant spécial du secrétaire général de l’ONU en Afrique de l’Ouest et au Sahel Mahamat Saleh Annadif a achevé dans la journée de ce Lundi 13 Septembre une visite de travail en Guinée. Ce dernier jour de son séjour en Guinée, le représentant des Nations Unies s’est vu très chargé.
Des rencontres officielles ont été en effet tenues avec des responsables guinéens. Le représentant spécial du secrétaire général de l’ONU en Afrique de l’Ouest et au Sahel, Mahamat Saleh Annadif a rencontré l’un après l’autre et les uns à la suite des autres, les nouvelles autorités guinéennes, les diplomates qui se trouvent dans le pays et par ailleurs, les chefs des divers partis politiques en opposition avec le parti politique de l’ancien président de la république guinéenne Alpha Condé.
Avant tout cela, il leur a été parvenu le message de l’ONU à l’égard de la Guinée Conakry et de son avenir. « Nous leur avons passé un message simple pour dire que nous voulons les écouter, qu’est-ce qu’ils pensent de l’avenir de leur pays, quelle transition ils veulent pour leur pays, afin que nous puissions les accompagner pour que la Guinée sorte de là », a-t-il déclaré.

Le représentant spécial du secrétaire général de l’ONU en Afrique de l’Ouest et au Sahel, Mahamat Saleh Annadif a eu aussi l’occasion de rencontrer Alpha Condé, l’ancien président guinéen. Néanmoins, le sujet de leur conversation demeure toujours secret. « Nous avons rencontré effectivement le président Alpha Condé, nous nous sommes assurés de sa sécurité, de sa santé. Il se porte bien », a communiqué le représentant onusien.
Mahamat Saleh Annadif s’est aussi intéressé à la durée de la période de transition politique en Guinée. « La durée de la transition sera celle que décideront les Guinéens eux-mêmes. Nous sommes en concertation avec la Cédéao et jusque-là nous avons dit que nous voulons une durée raisonnable, mais la durée raisonnable dépend des Guinéens eux-mêmes », a-t-il déclaré.


Habib Freddy TIKO

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *