Connectez-vous

Afrique

Mali : les auteurs des deux derniers coup d’État amnistiés

Publié

le

L’organe législatif de la Transition malienne qu’est le Conseil national de transition (CNT) a adopté dans la soirée du jeudi 16 septembre 2021, deux projets de lois d’amnistie, au profit de la junte. En effet, lesdites lois permettent aux auteurs des coups d’États qui ont conduit au renversement du président Ibrahim Boubacar Keïta en août 2020 et à la mise à l’écart du président de transition Bah Ndaw en mai 2021, de ne guère fait l’objet d’aucune poursuite judiciaire.

Avec 99 voix pour, 2 voix contre et 2 abstentions, le CNT a approuvé ces mesures d’amnistie qui sont d’ailleurs prévues dans la Charte de la transition, a fais savoir le ministère malien de la Justice à travers un communiqué. Dans ladite charte, il a été souligné que « les membres du Conseil national pour le salut du peuple (CNSP) et tous les acteurs ayant participé aux événements allant du 18 août 2020 à l’investiture du président de transition bénéficient de l’immunité juridictionnelle [et] ne peuvent être poursuivis ou arrêtés pour des actes posés lors desdits événements ». Pour autant, le colonel Asimi Goïta et ses éléments sont ainsi donc, mis à l’abri contre toute action judiciaire future qui pourrait être engagée contre eux. 

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *