Connectez-vous

Monde

Covid-19 : Réouverture des frontières terrestres américaines début novembre aux voyageurs vacciné

Publié

le

Depuis le début de la pandémie mondiale, il était impossible, pour les ressortissants de l’Union européenne de voyager aux Etats-Unis. Mis en place en janvier 2021, le « travel ban » va être levé « début novembre » comme l’a annoncé la Maison Blanche fin septembre, confirmant une information de CNN et du site Politico. Les Etats-Unis vont ainsi autoriser l’entrée sur leur territoire à tous les voyageurs internationaux entièrement vaccinés.

Un haut responsable de la Maison-Blanche a assuré que la date précise d’entrée en vigueur du nouveau dispositif serait connue « très prochainement » pour ces voyages par voie terrestre, tout comme pour les voyages internationaux par avion, soumis au même calendrier et pour lesquels l’obligation vaccinale avait été annoncée le 20 septembre dernier.

Face à la pandémie, les États-Unis avaient fermé leurs frontières à partir de mars 2020, pour des millions de voyageurs en provenance notamment de l’Union européenne, du Royaume-Uni, ou de Chine, puis d’Inde ou du Brésil. Mais aussi pour les visiteurs venus, par voie terrestre, du Canada et du Mexique.

Pour ce qui concerne le franchissement terrestre des frontières, la source a fait savoir que le nouveau système serait mis en place en « deux phases ».
Dans un premier temps, les vaccins seront requis pour les voyages « non essentiels », par exemple faire du tourisme ou rendre visite à de la famille, mais l’obligation vaccinale ne s’appliquera pas aux voyages jugés « essentiels », qui ont toujours été autorisés.
Dans un second temps, à partir de « début janvier » 2022, tous les voyageurs, quels que soient leurs motifs, devront être pleinement vaccinés.

Advertisement

Quels vaccins reconnus à la frontière ?
Interrogé sur les vaccins qui permettront d’entrer sur le territoire, le haut responsable s’est référé à des indications récentes des autorités sanitaires américaines.
Les Centres de prévention et de lutte contre les maladies (CDC), principale agence fédérale de santé publique, ont « fait savoir aux compagnies aériennes que tous les vaccins approuvés par la FDA (l’Agence américaine du médicament) et l’Organisation mondiale de la santé seraient acceptés pour les voyages par avion ».
« J’anticipe que ce sera la même chose pour les voyages terrestres », a dit le haut responsable, précisant que dans ce cas le vaccin AstraZeneca, qui n’est pas administré aux États-Unis, seraitvaccinés.

HOUNKPE Merveille (coll)

RépondreTransférer

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *