Connectez-vous

Actualité

France : coupures d’électricité et transports perturbés après la tempête Aurore

Publié

le

Des dizaines de milliers de foyers français étaient privés de courant jeudi matin en raison des dégâts causés par le passage d’une tempête sur le nord du pays, qui perturbe les transports collectifs dans plusieurs régions.

Météo France a placé de son côté 12 départements de la moitié nord de l’Hexagone en « vigilance orange vent »: l’Aisne, les Ardennes, la Marne, la Meuse et les huit départements de la région Île-de-France, disant prévoir des rafales de 80 à 100 km/h.

Certaines rafales ont atteint 175,3 km/h à Fécamp (Seine-Maritime) et 171 km/h à Markstein, dans les Vosges, précise Météo France.

« 250.000 clients privés d’électricité, répartis sur la moitié nord de la France, dont 80.000 en Normandie » a déclaré Enedis, le gestionnaire du réseau électrique, dans un message publié en début de matinée sur Twitter.

Advertisement

La circulation des trains est perturbée « voire interrompue » sur certains axes franciliens et une partie des régions Centre-Val de Loire, Normandie, Hauts-de-France, Lorraine et Champagne-Ardennes, a annoncé de son côté la SNCF.

En région parisienne, la RATP a interrompu le trafic sur une partie du réseau du RER A, l’un des plus utilisés du pays, en raison de la chute d’arbres sur les voies. Les autres lignes RER sont quant à elles perturbées et le retour à la normale pourrait n’intervenir que dans l’après-midi dans certaines zones.

Du côté des tramways, toujours en raison d’arbres sur les voies, le trafic est interrompu sur le T2 entre les arrêts Suresnes-Longchamp et La Défense. Sur le T4, le trafic devait être interrompu entre Hôpital-de-Montfermeil et Gargan jusqu’à 9 heures.

Sur les grandes lignes et les Transiliens, la SNCF assure que ses équipes sont sur place pour accélérer le retour à la normale.

Toutes lignes interrompues en Normandie

En Normandie, aucun train n’a circulé sur toute la région jusqu’à 10 heures. La circulation reste fortement perturbée à cause de branches sur les voies et de lignes caténaires touchées par endroits. La SNCF a indiqué avoir recensé un grand nombre d’incidents causés par la tempête Aurore sur l’ensemble du réseau ferré national, de la Bretagne à l’Alsace, avec une circulation encore très perturbée dans la moitié nord de la France, notamment en Ile-de-France. La tempête Aurore a provoqué une «centaine d’incidents» sur les voies, a indiqué la SNCF, «avec des arbres, des branches et divers objets (un trampoline, des bâches, des tôles, etc.) qui se sont envolés et sont tombés sur les voies ou sur les caténaires».

Advertisement

En Seine-Maritime, les rafales de vents ont atteint un record de 175 km/h à Fécamp et jusqu’à 150 km/h au cap de la Hève, au nord du Havre. Des toitures se sont envolées, notamment à Heuqueville et Octeville-sur-Mer, selon les pompiers. Des arbres ont chuté sur des routes et des coupures de courant dans plusieurs communes sont à déplorer, rapporte France Bleu Normandie en Seine-Maritime et dans l’Eure.

De leur côté, les sapeurs-pompiers de Loire-Atlantique, qui font état de chutes d’arbres, de routes coupées ou de fils électriques au sol, ont lancé en début de soirée mercredi un message de prudence : «Ne sortez pas, restez dans un lieu abrité, ne prenez pas votre véhicule, ne saturez pas les lignes de secours. Les appels vers le 112 et le 18 ne doivent concerner que des urgences. Notre priorité est de répondre aux interventions urgentes.»

HOUNKPE Merveille (coll)

Advertisement
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *