Connectez-vous

Politique

Stratégies sécuritaires efficaces dans l’Atlantique : Les issues verrouillées aux hors-la-loi

Publié

le

Il faut du leadership pour améliorer la sécurité des personnes et des biens. Depuis la remobilisation de la troupe, le Colonel Soumaïla YAYA, a formellement instruit ses pairs à jouer convenablement leur partition sur le terrain pour rassurer davantage, les paisibles populations. En effet, les résultats récoltés ces temps-ci à Houègbo, Hinvi, Agbanou, Bossito et dans la commune de Ouidah confortent de plus en plus. En union renforcée pour décourager les malfrats et les poursuivre dans leur dernier retranchement, les éléments de la Police Républicaine convertissent l’impossible en chose possible.

Les populations apprennent par l’exemple. Si elles ne vous voient pas adopter de bonnes habitudes de sécurité, elles ne penseront pas que la sécurité est importante.

Advertisement

Dans la ville cosmopolite, Ouidah, l’étau se resserre autour des délinquants de toutes natures. La sécurité des personnes et des biens se renforce davantage dans cette ville du département de l’Atlantique. Une lutte implacable est engagée contre les hors-la-loi sous l’égide du Commissaire Central de la ville, le Commissaire de Police de première classe Elisée TAOUEMA. Cette force de sécurité aimant l’action et les belles performances, a réussi à fédérer les énergies autour d’elle pour dérouter à plate couture, les sans foi ni loi tapis dans l’ombre ou non.

Ainsi, depuis plusieurs semaines, des descentes inopinées dans des maisons transformées en ghettos sont organisées. Ladite opération débouche généralement sur l’interpellation de dealers, de cambrioleurs, des auteurs de vols et de cybercriminels.

Les quatre arrondissements urbains de Ouidah sont sous contrôle sécuritaire grâce aussi à la détermination révélée du Commissaire de Police de première classe Marc AGON, des commissaires de Police de deuxième classe Urbain AGOSSADOU, Fataou LAWANI et Mohamed BIO YO, respectivement Commissaires du 1er, 2ème, 3ème et 4ème arrondissement de la ville historique.

Béni soit le Directeur Général de la Police Républicaine pour les choix conséquents opérés à Ouidah, ville natale de Fèmi. En transe sur le territoire communal, les forces de sécurité font au quotidien de bonnes moissons et disciplinent les citoyens indélicats. Cette semaine par exemple, un réseau de détention et de commercialisation de chanvre indien a été démantelé.

A quelques semaines des fêtes de fin d’année, les autres Officiers de Police doivent aller à l’école de leurs collègues de Toffo, d’Allada, de Tori-Bossito et de Ouidah notamment. Ils sont des exemples patents à suivre en matière de sécurité. A Houègbo, Hinvi, Agbanou, Bossito, la patrouille régulière fait naitre une sécurité réelle dans lesdites localités.
Une reconnaissance infinie à l’endroit des Commissaires Maxime Mintogbé TODOUKPO, Romuald Nan-Mavo MOUSSOU, Osé Nouroudine MORAT et Igor MIKPOLINKPON. Derrière les identités, se cachent de vaillants hommes qui satisfont bonnement les populations. Ça se passe sans tapage.

Advertisement

Née de la fusion entre la Police et la Gendarmerie, la Police Républicaine s’investit au quotidien pour garantir la quiétude des populations béninoises. Cette force unique de défense et de sécurité est devenue un rempart contre la grande criminalité. Comme qui dirait, une performance réussie est toujours l’œuvre d’un travail abattu dans le calme. A son Excellence Patrice TALON, toute la gloire pour cette idée géniale et cette réforme thérapeutique !

Advertisement
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *