Connectez-vous

Afrique

Supposé dialogue avec les groupes terroristes au Mali: le gouvernement répond

Publié

le

Ni le haut Conseil islamique (HCI), ni aucune autre instance ne se sont engagés dans un dialogue avec les groupes terroristes liés à al-Qaïda. Le gouvernement malien est monté à la faveur d’un communiqué.

L’exécutif malien apporte un démenti sur un supposé dialogue avec les terroristes sur son sol. C’est au truchement d’un communiqué lu par ministre des Affaires religieuses. « Aucune organisation nationale ou internationale n’a été mandatée officiellement à ce jour pour mener une telle activité », peut-on lire dans le communiqué. Le gouvernement malien se dit même étonné par cette initiative.

Car, a-t-il déclaré avoir été informé de cette situation à travers les médias. Même si ce démenti a du mal à convaincre l’opinion nationale et internationale, le pouvoir malien reste ferme. Ces derniers jours au sujet de la lutte anti-terroriste, des déclarations se sont multipliées. Une sorte de confusion règne dans la tête des maliens. Certains médias révèlent que des informations ont été même confirmées par le Haut Conseil islamique (HCI).

Pour l’heure, le premier ministre n’est pas encore prononcé. Depuis plusieurs années, le Mali est en proie aux attaques terroristes dans sa région du Nord. Des bilans très lourds sont enregistrés. Des milliers de morts et de déplacés occupent l’actualité internationale.

Advertisement

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *