Connectez-vous

Culture

Bénin/Concours d’écriture : 20 candidats présélectionnés rodés sur la rédaction d’une Nouvelle

Publié

le

Présélectionnés pour le concours national d’écriture organisé par «Les Editions Plurielles» avec le soutien de « African Culture Fund », 20 candidats ont suivi ce samedi 6 novembre 2021 au siège de « l’Association Bénin Culture » à Godomey un atelier de réécriture sur la rédaction d’une Nouvelle.

Plus d’une cinquantaine au départ, 20 ont été retenus au terme d’une présélection pour le concours national d’écriture. Autour du thème intitulé : « Covid-19 au Bénin : impacts socioéconomiques », ils présenteront des textes d’une Nouvelle, un genre littéraire choisi pour l’édition de cette année. En prélude à la phase finale de sélection, les 20 participants ont été convoqués à un atelier sur la rédaction d’une Nouvelle. Cette formation a permis aux candidats de mieux cerner les astuces nécessaires pour réussir ce type de texte. La gestion de l’espace, l’entame, la concordance de temps et les connecteurs logiques d’une Nouvelle ont été, entre autres, au menu de cette rencontre d’écriture littéraire.
Abordant ces points essentiels à la réussite de ce genre, Myrtille Akofa, la principale formatrice a insisté sur la place de l’espace dans une Nouvelle. « La place de l’espace est importante dans les écritures », a-t-elle souligné à l’endroit des apprenants.

Concernant la construction d’une bonne Nouvelle, elle a déconseillé les mauvaises techniques de certains candidats. « Quand on ne sait pas agencer le temps et les connecteurs, on tombe dans l’anachronisme », a enseigné Myrtille Akofa. Quant à Bill Yoclounon, le second formateur, il a invité les candidats à sortir de leur zone de confort. Il n’a pas manqué de revenir sur l’objectif de cet atelier qui est celui de la réécriture des productions. A la faveur du concours national d’écriture, dénommé « Plumes d’orée », les responsables de « Les Editions Plurielles » comptent délecter des talents.
Au terme de cette séance, les candidats vont améliorer leurs productions qui seront soumises aux membres de jury. Selon les organisateurs, les 10 meilleurs candidats seront retenus à la sélection finale en janvier 2022. Myrtille Akofa espère que les participants à cet atelier de réécriture produiront de bons textes.

Advertisement
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *