Connectez-vous

Politique

La transition en Guinée et au Mali au cœur d’une rencontre des Chefs d’État de la CEDEAO ce dimanche

Publié

le

Les chefs d’Etat de la communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest se retrouvent, ce dimanche 7 novembre 2021 au Ghana, pour se pencher sur la double transition militaire en Guinée et au Mali.

Pendant ce temps, la représentation de l’organisation sous-régionale en Guinée plaide pour la cause de Conakry.
Interrogé par nos confrères de RFI, Mario Gomez Fernandes annonce que « nous voulons faire un rapport pour envoyer ce que nous avons écouté du premier ministre. » Et l’ambassadeur Gomez « d’espère que ça va se passer très bien. »
Dans le même élan, pour l’ambassadeur de Côte d’Ivoire en poste à Conakry,

Youssouf Diarassoba, a dit, à RFI, que « il faut souhaiter que les chefs d’Etat comprennent la situation en Guinée. »

Advertisement

En tout cas, rassure le doyen des ambassadeurs en service actuellement en Guinée, nous avons discuté et croyez nous, nous allons trouver une solution. Nous sommes proches du peuple de Guinée. »

Rappelant auparavant que « la CEDEAO est une organisation fraternelle ». Des positions diplomatiques qui pourraient intercéder à la faveur de la junte qui multiplie les initiatives depuis sa prise du pouvoir pour obtenir le soutien de la communauté internationale.

Avec le quitus très symbolique de la CEDEAO dont la position a été le plus souvent celle des principaux partenaires occidentaux.

En attendant la réunion d’Accra, cette position de la commission de la CEDEAO semble très appréciée de l’exécutif de la transition. Le ministre guinéen des affaires étrangères se dit « très heureux ».

Des discours qui indiquent que la brouille de départ entre la junte dirigée par le colonel Doumbouya et la CEDEAO semble être loin derrière nous.

Advertisement

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *