Connectez-vous

Monde

Covid-19 : En Allemagne, le taux d’incidence bat des records

Publié

le

    

«Si nous ne réagissons pas rapidement, nous allons nous retrouver confinés comme l’année dernière», s’est emporté le ministre-président de Saxe, Michael Kretschmer. Ici, dans l’unité de soins intensifs Covid-19 de l’hôpital de Magdebourg, le 28 avril.L’Allemagne, qui fait face à une flambée de nouveaux cas de Covid ces derniers jours, va soumettre les personnes non vaccinées à de nouvelles restrictions lundi.

Le nombre de personnes touchées par le Covid continue de grimper outre-Rhin. Le taux d’incidence, qui mesure le nombre de nouveaux cas par 100 000 habitants, a atteint lundi en Allemagne 201,1 sur les sept derniers jours, un niveau record depuis le début de la pandémie il y a un an et demi. Le chiffre a été publié par l’institut de veille sanitaire Robert-Koch (RKI). Le dernier record s’élevait à 197,6, le 22 décembre 2020.

Alors que bien plus de personnes sont aujourd’hui vaccinées, le taux de vaccination stagne néanmoins sous les 70 %. Les autorités ont appelé ces derniers jours la population à se mobiliser. «Pour les non vaccinés, le risque est élevé qu’ils soient contaminés dans les prochains mois», avait prévenu mercredi le chef du RKI, Lothar Wieler. Dans l’Etat de Saxe (Est), où le taux d’incidence atteint plus du double de la moyenne nationale à 491,3, les personnes non vaccinées sont soumises à de nouvelles restrictions lundi.


L’accès aux restaurants en intérieur et aux événements en intérieur sera limité aux personnes totalement vaccinées ou pouvant présenter une preuve de guérison du Covid-19. Ces nouvelles règles sont les plus contraignantes prises au niveau national contre des personnes non vaccinées. Seuls les enfants et les personnes ne pouvant recevoir de vaccins pour raisons médicales seront exemptés.

Vendredi, le ministre-président de Saxe, Michael Kretschmer, a été très clair. «Si nous ne réagissons pas rapidement, nous allons nous retrouver confinés comme l’année dernière», s’est-il emporté. En Saxe, une région frontalière de la République tchèque, les taux d’incidence dépassent les 600 dans certains arrondissements. Avec plus de 37 000 nouveaux cas déclarés par jour, «la situation est très préoccupante», s’est alarmé le chef de l’institut de veille sanitaire Robert-Koch.

Signalons que,le ministre de la Santé,avait appelé l’ensemble des régions, compétentes pour les questions sanitaires, à durcir les règles pour les non-vaccinés en leur interdisant l’accès à certains lieux publics ou en exigeant un coûteux test PCR.Certaines, comme la Saxe (Est) ou le Bade-Wurtemberg (Sud-Ouest), ont mis en œuvre de telles mesures ou sont sur le point de le faire.


Cette flambée de cas intervient alors que l’Allemagne est dans le flou politique depuis les élections législatives de septembre. Les partis actuellement en train de négocier une nouvelle coalition pour former un gouvernement d’ici début décembre ont pour l’instant exclu la vaccination obligatoire et l’instauration de nouveaux confinements, en tout cas pour ce qui concerne les personnes vaccinées.

Advertisement

                                                                                          Louisa-Carla DANSCO (coll)

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *