Connectez-vous

Afrique

Golfe de Guinée: Près de 200 attaques de navires enregistrées en 2020

Publié

le

Pointe-Noire, la capitale économique du Congo-Brazzaville a abrité lundi 8 novembre 2021, un sommet ayant réuni les Chefs d’Etat major des pays de Golfe de Guinée. Objectif : mutualiser les efforts pour lutter contre la piraterie maritime qui sévit.

« Pour la seule année 2020, le golfe de Guinée a fait l’objet de 195 attaques de navires, à l’approche des côtes et des eaux territoriales avec des moyens et des méthodes des pirates continuellement renforcés depuis quelque temps », a informé, Anatole Collinet Makosso, le chef du gouvernement congolais à l’ouverture de ce colloque destiné à trouver les solutions contre la piraterie. Un phénomène qui prend de l’ampleur dans les 16 pays riverains de Golfe de Guinée.

Le golfe de Guinée est une zone à haut risque du fait de la recrudescence du phénomène de la piraterie. Un mal à multiple facettes qui crée ronge l’Afrique. Selon le général François Xavier Mabin, commandant des éléments français au Gabon, les marines du golf de Guinée font face à des menaces qui sont communes. Il s’agit de la prédation sur les ressources naturelles, notamment sur les ressources halieutiques et la piraterie bien évidemment et le phénomène d’immigration clandestine, à en croire l’officier français.

Parmi les résolutions prises à l’issue de ce séminaire, un exercice de démonstration en mer devrait achever cette rencontre organisée en partenariat avec le ministère français des Armées en signe d’avertissement aux pirates.

Advertisement

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *