Connectez-vous

Afrique

Gabon: Des médicaments désormais produits localement

Publié

le



  Au Gabon, certaines personnes ne le savent peut-être pas encore, plusieurs médicaments qui leur sont servis dans les pharmacies sont fabriqués désormais à Nkok à une vingtaine de kilomètres de Libreville. Une quasi-révolution dans ce pays où tous les médicaments consommés étaient jusqu’ici importés. Le Gabon envisage même à très court terme de devenir exportateur de médicaments.

L’usine de fabrication des médicaments, inaugurée l’année passé par le président de la République, Ali Bongo Ondimba, est la première du genre dans le pays et la plus grande de la sous-région Cemac.Portée par Santé pharmaceutique SA, une entreprise contrôlée par des capitaux indiens, l’usine a nécessité un investissement de près de 20 milliards de FCFA et occupe une superficie de 25 000 m² dans la Zone économique spéciale (ZES) de Nkok avec des installations ultramodernes. « Ce qui fait d’elle la plus grande usine de fabrication de produits pharmaceutiques de la région Cemac », soutiennent les autorités gabonaise.

Linda s’est rendue dans la pharmacie de Bikélé dans la banlieue de Libreville. Elle a besoin d’un vermifuge pour son fils. Pour la deuxième fois, dans cette officine, on lui propose un médicament fabriqué au Gabon : « On m’a donné du Sanalben, un des déparasitants. Vraiment, il est très efficace. »

Quasiment tous les rayons de la pharmacie sont achalandés de médicaments importés. Question d’habitude, mais aussi de manque d’informations sur les médicaments « faits » au Gabon, avoue le docteur Salami Waliath, gérante de la pharmacie : « On reçoit déjà des ordonnances, parce qu’il y a un bon rapport qualité prix. Il est moins cher, donc il est mieux vendu. Il n’est pas encore très bien connu, je trouve. »


La direction de l’usine baptisée Santé pharmaceutique soutient que ses capacités de production sont fortes, de quoi inonder le marché national. Des assurances qui réjouissent Guy Patrick Obiang Ndong, ministre gabonais de la Santé : « Cette usine fait en sorte que notre pays, le Gabon, puisse passer d’un pays consommateur de médicaments à un pays producteur aujourd’hui de médicaments. Avec beaucoup de fierté, nous pouvons dire que nous avons des produits pharmaceutiques made in Gabon. »

L’usine du Gabon fabrique des médicaments génériques allant du paracétamol aux antirétroviraux sans oublier les antipaludéens et les médicaments du diabète.

                                                                                                                                      Louisa-Carla (coll)

Advertisement
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *