Connectez-vous

Actualité

Russie: la Banque centrale du pays alerte sur l’inflation

Publié

le


La présidente de la Banque centrale russe Elvira Nabioullina alerte sur les graves conséquences de l’inflation qui bat des records dans le pays. Devant les députés de la chambre basse du Parlement, elle a indiqué que l’inflation est un désastre économique et a même critiqué certaines mesures gouvernementales. De telles critiques contre la politique gouvernementale sont assez rare en Russie.  

Elvira Nabioullina ne mâche pas ses mots. Devant les députés russes elle a prévenu le pouvoir que l’inflation était en train d’appauvrir la population en Russie. Elle a, en outre, de nouveau critiqué les mesures de plafonnement administratif de certains prix prises par le gouvernement, les jugeant nuisibles pour l’économie.


L’inflation galope, la BCE sous le feu des critiques
En effet, en octobre, l’inflation a atteint 8,1% sur un an, ceci étant dû essentiellement à la hausse des prix des produits alimentaires. C’est deux fois plus que l’objectif fixé par la Banque centrale. Cette dernière a déjà augmenté plusieurs fois son taux directeur pour freiner la hausse des prix, et il est actuellement à 7,5%.

Elvira Nabioullina est une des seules voix critiques des politiques gouvernementales russes entendues par Vladimir Poutine. La Russie lui doit en partie la sortie de la crise économique de 2015-2016. Face à un effondrement historique du rouble, conséquence de la crise ukrainienne et de la chute des cours du pétrole, elle avait augmenté drastiquement le taux directeur à 17 % et réussi à enrayer l’inflation.

Cependant, l’objectif de la Banque centrale est de 4 %. Comme ailleurs dans le monde, les prix alimentaires ont augmenté, un coup dur pour une population vivant souvent sur le fil du rasoir, avec peu d’épargne. Elle a également critiqué les mesures de plafonnement administratif de certains prix prises par le gouvernement, les jugeant nuisibles pour l’économie.


                                                                                                                   Louisa-Carla (coll)

Advertisement
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *