Connectez-vous

Sécurité

Affaire militaire interpellé à Houéyogbé : la vérité des faits

Publié

le

Le militaire aurait refusé de présenter ses pièces, de remettre la clé et surtout de descendre de la moto.
Il a exposé les éléments de la police aux autres usagers déjà interpelés sur le terrain.
C’est à cet instant, il s’est présenté qu’il est militaire et qu’il ne va pas descendre.
Après débat, il dit qu’il conduira lui même sa moto au commissariat.
Le commissaire a alors demandé qu’il prenne un collègue à lui derrière.
Ce qu’il a fait.
En cours de chemin constatant que les autres ont une panne et ne suivaient plus, il a tenté de déporter le policier dans la brousse.
Ce dernier de derrière a enlevé la bougie de la moto.
Les autres sont venus en renfort pour le maîtriser.

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *