Connectez-vous

Actualité

L’ONU préoccupé par le sort réservé à Peng Shuai

Publié

le


Cette fois, c’est l’Organisation des nations unies qui demande, vendredi 19 novembre, des preuves que Peng Shuai se porte bien. La championne de tennis a disparu après avoir accusé un ancien haut dirigeant du pays de l’avoir contrainte à un rapport sexuel.

« Nous sommes préoccupés par l’absence d’informations sur la situation de la joueuse de tennis Peng Shuai, qui inquiète la communauté internationale et les milieux sportifs, a indiqué le ministère des Affaires étrangères dans un communiqué. Nous appelons les autorités chinoises à mettre en oeuvre leurs engagements en matière de lutte contre les violences faites aux femmes, notamment au titre de la loi nationale contre les violences domestiques entrée en vigueur en 2016 ».

L’inquiétude grandit
Un peu plus tôt ce vendredi, l’ONU a demandé des preuves que Peng Shuai va bien. « Il serait important d’avoir des preuves sur le lieu où elle se trouve et de savoir si elle va bien. Et nous demandons instamment qu’une enquête soit menée en toute transparence sur ses allégations d’agression sexuelle », a déclaré une porte-parole du Haut-Commissariat aux droits de l’homme, Liz Throssell, lors d’un point-presse à Genève.

Il serait important d’avoir des preuves sur le lieu où elle se trouve et de savoir si elle va bien. Et nous demandons instamment qu’une enquête soit menée en toute transparence sur ses allégations d’agression sexuelle », a déclaré une porte-parole du Haut-Commissariat aux droits de l’homme, Liz Throssell, lors d’un point de presse à Genève.

De son côté, la WTA, par l’intermédiaire de son patron Steve Simon, a menacé de retirer toutes ses compétitions de Chine sans preuves indépendantes et vérifiables sur la condition de Peng Shuai, et si une enquête n’était pas ouverte.

                                                                                                                 Louisa-Carla (coll)

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *