Connectez-vous

Actualité

Covid-19: l’Australie annonce la réouverture prochaine de ses frontières

Publié

le


Le Premier ministre australien Scott Morrisson le 22 novembre 2021 à Canberra.
Alors que désormais plus de 85% de la population australienne âgée de plus de 16 ans est vaccinée, Canberra a décidé de rouvrir les frontières du pays. Le Premier ministre vient ainsi d’annoncer que presque tout le monde, à la condition d’être vacciné, pourrait se rendre en Australie à compter du mois prochain.

Tout au long de cette pandémie, l’Australie s’est distinguée en faisant le choix de se replier sur elle-même et de fermer ses frontières pendant plus d’un an et demi. Après avoir permis en début de mois, le retour, sans quarantaine, des Australiens et des résidents permanents vaccinés, Scott Morrison vient d’annoncer l’ouverture, en grand, des portes de son pays aux étrangers, lors d’une conférence de presse à Canberra.

« À partir du 1er décembre 2021, les détenteurs éligibles d’un visa qui sont doublement vaccinés pourront venir en Australie », a-t-il affirmé. Les catégories de visa éligibles incluent les cohortes de travailleurs qualifiés et les étudiants , mais aussi les détenteurs d’un visa humanitaire, d’un visa vacances travail

Des motivations économiques
L’objectif est aussi d’accompagner la relance de l’économie, rapporte notre correspondant à Sydney, Grégory Plesse. Les étudiants étrangers, par exemple, y contribuent normalement à hauteur de 25 milliards d’euros par an. Mais aussi de résorber au plus vite la pénurie de main d’œuvre, à laquelle est confrontée l’économie australienne. C’est pourquoi Karen Andrews, la ministre des Affaires intérieures, souhaite voir arriver plusieurs centaines de milliers d’immigrés au cours des prochains mois. 


« Notre estimation, c’est que 200 000 personnes vont venir dans les prochains mois. Ce chiffre pourrait être dépassé. Ce qui est sur, c’est qu’on va travailler très activement pour qu’un maximum de gens arrive le plus vite possible en Australie », a-t-elle expliqué. 

Il faut dire que cette pénurie de main d’œuvre touche tous les secteurs de l’économie. D’après les chiffres les plus récents du bureau australien des statistiques, des postes restent vacants dans 20% des entreprises, tous secteurs confondus.

La réouverture des frontières aux citoyens australiens entièrement vaccinés met fin à cette longue fermeture le 1er novembre 2021. À noter que cette réouverture ne concerne pour l’instant que les États ayant franchi la barre des 80% de vaccination.

La bulle de voyage (vols sans quarantaine à l’arrivée) a rouvert le 1er novembre pour les vols depuis la Nouvelle-Zélande et à destination de l’Australie et dans ce sens uniquement. De nouvelles bulles de voyage avec Singapour, le Japon et la Corée du Sud doivent voir le jour courant novembre. L’Australie montre ainsi son intention d’ouvrir au plus tôt ses frontières aux pays avec des taux élevés de vaccination.

Le 1er décembre 2021, ce sont donc les étudiants et pvtistes qui pourront à leur tour entrer en Australie, ceci à condition d’être entièrement vacciné. 

La Nouvelle-Zélande met fin à sa politique « zéro-Covid »
Dans la Nouvelle-Zélande a annoncé la fin des confinements et l’abandon de sa politique « zéro-Covid ». Le voisin le plus proche de l’Australie va mettre fin début décembre au confinement de trois mois et demi dans la plus grande ville du pays, Auckland, en adoptant une nouvelle stratégie de lutte contre le coronavirus, a déclaré lundi la Première ministre Jacinda Ardern qui a ajouté que désormais, la politique de la Nouvelle-Zélande viserait à contenir le variant Delta plutôt que de tenter de l’éliminer complètement.

Jusqu’à présent, son gouvernement visait une élimination complète du virus, politique dite « zéro-Covid », avec des mesures de confinement strictes, une traçabilité rigoureuse des contacts et des contrôles stricts aux frontières.

La maladie n’a fait que 40 morts sur une population de cinq millions d’habitants mais la pression s’est accrue pour mettre fin au confinement imposé à Auckland depuis que le variant Delta y a été détecté en août. Jacinda Ardern avait initialement prévu de changer de politique une fois un taux de vaccination de 90% atteint dans le pays, mais a finalement avancé la réouverture alors que le niveau de vaccination se situe actuellement autour de 83%.

                                                                                                                                      Louisa-Carla (coll)

Advertisement
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *