Connectez-vous

Actualité

Joe et Jill Biden à Nantucket pour célébrer la fête de Thanksgiving  

Publié

le

Une tradition familiale, version présidentielle. Depuis mardi, Joe et Jill Biden se trouvent sur l’île de Nantucket, dans le Massachusetts, à l’occasion du week-end prolongé de Thanksgiving. Jeudi, le jour de la fête américaine, le couple présidentiel s’est rendu dans une caserne militaire de l’île, pour y rencontrer les garde-côtes et s’entretenir par visioconférence avec des soldats basés au Koweït, dans le golfe persique ou encore en mer de Chine orientale.

Lundi, à la veille de leur départ de la Maison-Blanche, ils avaient participé à un dîner de Thanksgiving anticipé avec des soldats et des familles de militaires déployés à l’étranger, sur la base militaire de Fort Bragg, en Caroline du Nord. «Je suis sacrément fier d’être ici. C’est difficile pour moi de le dire, mais c’est fou à quel point je suis fier d’être votre Commandant en chef. Je veux vous remercier non seulement les combattants, mais aussi les familles car ils vous attendent. Je sais à quel point c’est dur pour certains d’avoir une place vide à table lors des fêtes, car ils sont en danger et à l’étranger», avait déclaré Joe Biden.

Comme chaque année depuis 1975 -à part en 2015, quelques mois après la mort de leur fils Beau, et l’an dernier en raison des restrictions sanitaires-, les Biden se réunissent à Nantucket pour Thanksgiving. Ils s’y sont rendus à bord d’Air Force One, avec leur fils Hunter, venu avec son plus jeune fils Beau et son épouse Melissa. Le couple et le garçonnet avaient assisté à l’accueil du sapin de Noël à la Maison-Blanche, lundi. Le clan était presque complet ce jeudi, étaient présents : Hunter, Melissa et le petit Beau, ainsi que ses trois filles ainées Naomi -venue avec son fiancé Peter-, Finnegan et Maisy, mais aussi Natalie et Hunter Jr, les deux enfants du défunt Beau.

Au menu des Biden, un repas typique de Thanksgiving : dinde farcie et rôtie au thym, légumes du potager poêlés, patates douces, chou kale et champignon, condiment à la canneberge. En dessert, le choix était vaste également, a précisé la Maison-Blanche : tarte aux pommes, tartes au potiron, tarte à la crème de noix de coco et glace aux pépites de chocolat.
Joe Biden fête ces nouvelles entouré d’une dizaine de ses proches, hébergé chez le milliardaire David Rubenstein, cofondateur d’un gros groupe financier, dans une résidence qui surplombe le port de Nantucket.

Ce qui n’a pas manqué d’alimenter les critiques de l’opposition républicaine qui accuse le président d’appartenir à une élite de gauche, déconnectée des réalités de la classe moyenne.

Les présidents américains ont toujours préféré passer leurs vacances dans des lieux reclus et cossus, à commencer par le républicain Donald Trump.« C’est le moment de mettre la politique de côté, de passer du temps avec vos proches et de dire ce pour quoi vous êtes reconnaissants », a balayé la porte-parole du président démocrate, Jen Psaki.

Joe Biden a jusqu’à dimanche pour souffler. Son vol retour vers Washington et les nombreuses tractations qui l’attendent durera à peine plus d’une heure.

Advertisement

                                                                                                          Louisa-Carla (coll)

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *