Connectez-vous

Société

Département de l’Alibori : Les réponses du ministre de la décentralisation aux préoccupations des populations

Publié

le

Le ministre béninois de la décentralisation, Raphaël Akotègnon était les 26 et 27 novembre 2021, en tournée dans le département de l’Alibori, où il a échangé avec les acteurs de la gouvernance locale. Il a eu des séances de travail avec les conseils communaux de Banikoara et de Ségbana puis avec l’ensemble des conseils communaux de la commune de Kandi.

Au terme des assises, il est retenu en termes d’approches de solutions aux préoccupations ou de défis : la nécessité d’améliorer les performances des communes du Département sur tous ses aspects ; une réponse à leur vulnérabilité sécuritaire ; des besoins de renforcement infrastructurel notamment l’électrification, l’approvisionnement d’eau potable en milieu rural.

Les acteurs n’ont pas également manqué de relever : l’insuffisance de commissariat d’arrondissement et des effectifs des forces de sécurité publique dans les Communes ; l’insuffisance de ressources humaines qualifiées dans les communes ; la vulnérabilité de notre frontière avec notre voisin de l’Est ; la recrudescence des problèmes fonciers ; la persistance de la transhumance transfrontalière et du nomadisme persistant sources de conflits et d’insécurités ; l’absence de locaux adéquat pour abriter les bureaux d’arrondissement dans bien de communes ; les difficultés liées à la gestion des carrières de sable ; les conflits de limites entre les unités administratives.

Advertisement

« Les dispositions envisagées et les recommandations formulées pour résorber les problèmes qui ressortent de nos échanges, feront l’objet d’un plan d’actions de mise en œuvre dont le suivi sera fait de façon très proche par mes services techniques compétents, notamment la Préfecture et la Direction des Collectivités Territoriale, sous ma responsabilité personnelle », a déclaré le ministre de la décentralisation et de la gouvernance locale, Raphaël Akotègnon.

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *