Connectez-vous

Monde

Soulèvement en Iran: 67 personnes  arrêtées à Ispahan

Publié

le

Les manifestations contre l’assèchement d’une rivière en Iran se sont soldées par plusieurs interpellations par la police ce samedi.

« Nous avons arrêté 67 des principaux auteurs et fauteurs de troubles », a déclaré un haut responsable de la police nationale, le général Hassan Karami, à l’agence Fars. Des interpellations qui font suite aux manifestations à Ispahan vendredi 26 novembre contre l’assèchement d’une rivière de la troisième ville du pays.
Selon certains témoins oculaires, la police anti-émeute est déployée samedi à Ispahan, dans le centre de l’Iran, au lendemain d’une journée de violence lors d’un rassemblement contre l’assèchement d’une rivière.
Depuis environ une quinzaine de jours, des manifestations se sont multipliées par des habitants d’Ispahan. Ils se plaignent de la terrible sécheresse qui frappe la région depuis des années. Ces manifestants critiquent aux autorités de détourner l’eau de la ville pour approvisionner la province voisine de Yazd, qui manque aussi cruellement d’eau.
Baptisée Zayandeh-Roud, ce cours d’eau traverse la troisième ville du pays. Il est à sec depuis 2000, sauf pour quelques brèves périodes.

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *