Connectez-vous

Actualité

Brexit : une ligne de fret du Havre à l’Irlande sans passer par la case Royaume-Uni

Publié

le

Depuis le 12 novembre, une nouvelle ligne de fret relie, à raison d’un aller-retour hebdomadaire, les ports du Havre (Seine-Maritime) et de Rosslare, au sud-est de l’Irlande. Sans passer par la case Royaume-Uni.

Conséquence directe du Brexit .Cela  a singulièrement compliqué la traversée du pays pour les camions et leurs marchandises.Et fait bondir depuis septembre de 70 %, par rapport aux huit premiers mois de l’année, le fret transporté directement entre la France et la verte Érin « Il est évident que la chaîne logistique est devenue plus complexe, avec l’apparition de nouveaux formulaires, de nouvelles contraintes qui engendrent des coûts et fait perdre du temps aux transporteurs », constate Cédric Virciglio, le directeur du pilotage stratégique d’Haropa, qui a vu dans cette situation une opportunité pour le port normand. « C’est l’aboutissement de trois ans d’échanges avec les autorités irlandaises et françaises, avec le soutien de la compagnie Brittany Ferries, qui opère cette liaison ».

Jusqu’à 120 camions par voyage Chaque vendredi, le « Cotentin » quittera donc le port du Havre avec à son bord un maximum de 120 camions pour environ vingt heures de navigation, avant d’effectuer son retour le dimanche après-midi. Si, pour l’heure, la demande est plus importante dans le sens Irlande-France, elle devrait, selon Cédric Virciglio « s’équilibrer très rapidement ». Brittany Ferries, qui assure déjà une liaison vers Rosslare au départ de Cherbourg (Manche) depuis 2020, a déjà fait savoir qu’elle évaluera une possible augmentation des rotations suivant le flux des marchandises. Et ne s’interdit pas d’étudier la possibilité d’accueillir des passagers et des vélos sur son navire qui est, pour l’heure, optimisé uniquement pour le fret.

Les ports du Havre, Rouen et Paris constituent depuis le 1er juin 2021 le « Grand port fluvio-maritime de l’axe Seine ». Cinquième port nord européen, Haropa Port est connecté à tous les continents grâce à une offre maritime internationale de près de 650 ports touchés. Il dessert un vaste hinterland dont le cœur se situe sur la vallée de la Seine et la région parisienne qui forment le plus grand bassin de consommation français.  Il génère une activité maritime et fluviale annuelle de près de 130 millions de tonnes qui représente environ 160 000 emplois.

Ce nouveau service offre une solution complémentaire pour relier l’Irlande au marché commun de l’Union européenne via la France. Haropa Port et la Ville du Havre cherchent ainsi à consolider ces nouveaux échanges qui pourront tirer profit de la capacité logistique de la zone industrialo-portuaire havraise et des synergies industrielles croisées entre l’Irlande et la Normandie, notamment dans les secteurs des produits frais et des produits médicaux.

« La liaison qui s’ouvre aujourd’hui entre Le Havre et Rosslare est une étape importante pour Brittany Ferries, Le Havre et son port. Il manquait à celui-ci une ligne de fret vers l’Irlande car le Brexit ouvre chaque jour de nouvelles opportunités, avec le triplement en moins d’un an du nombre de véhicules transportés par mer depuis l’Irlande ! Elle vient en complément de notre offre depuis Cherbourg ainsi que de notre projet d’autoroute ferroviaire multimodale qui reliera bientôt l’Espagne à la Normandie. » commente Jean-Marc Roué, président du conseil de surveillance de Brittany Ferries.

Louisa-Carla (coll)

Advertisement

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *